CAN Cameroun 2021 : La Côte d’Ivoire humilie (3-1) l’Algérie et la renvoie à la maison

Publié le Modifié le
can-cameroun-2021-la-cote-d-ivoire-humilie-3-1-l-algerie-et-la-renvoie-a-la-maison Les Eléphants de Côte d'Ivoire ont terminé en tête de leur poule en battant les tenants du trophée
Sport

Grâce à leur grosse performance (3-1), ce jeudi 20 janvier 2022, les Eléphants de Côte d’Ivoire ont éliminé, les Fennecs d’Algérie, tenants du titre de la 33ème édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN Cameroun 2021).

Les Eléphants de Côte d’Ivoire ont mis fin, ce jeudi 20 janvier 2022, à l’aventure des Fennecs d’Algérie à la 33ème édition de la CAN Cameroun 2021. Qualifiés pour les 8ème de finale avant d’affronter le tenant du trophée, les Ivoiriens jouaient plus pour l’honneur, au contraire des Algériens qui avaient impérativement besoin d’une victoire pour se qualifier. Avec un onze de départ privé de Wilfried Zaha en attaque et Eric Bailly en défense, les Eléphants ont été très efficaces durant les 45 premières minutes.

Franck Kessié se rachète

C’est d’abord Franck Kessié (1-0, 23è mn) qui va montrer la voie à suivre. Au sortir d’une belle combinaison entre Max Gradel et Nicolas Pépé, le dernier nommé fait un petit crochet pour Kessi dont le plat du pied gauche laisse le gardien Raïs M’Bolhi sans voix. Les Fennecs ne se laissent pas pour autant abattre et ouvrent le jeu. Ils n’avaient d’ailleurs pas le choix. La seule façon de rester en vie dans cette compétition était d’attaquer les Eléphants. Mais dans leur volonté de refaire leur retard, ils commettaient des fautes dont l’une d’entre elles leur coûta le deuxième.

Le match plié dès la première mi-temps

En effet, sur un coup franc tiré par le capitaine Serge Aurier, Sangaré Ibrahim (2-0, 40e mn) saute pour placer une tête rageuse aux conséquences désastreuses pour les champions déjà en détresse. Sans véritablement forcer leurs talents, les Eléphants de Côte d’Ivoire qui venaient de réunir toutes les conditions pour terminer en tête de la poule E pouvaient tranquillement aller à la récréation.

« Les Eléphants ont vidé un vieux contentieux »

Serge Aurier et ses coéquipiers qui avaient un contentieux à vider, l’Algérie les ayant éliminés à la précédente édition de la CAN, sont revenus des vestiaires plus déterminés que jamais. Vigilants et surtout appliqués, ils laissaient quelquefois les initiatives à l’adversaire pour enclencher des contre-attaques. Bingo ! La stratégie fonctionna à merveille. Sébastien Haller, après avoir récupéré une balle, s’appuya sur Nicolas Pépé (3-0, 55è mn) qui enfonce le clou d’un tir enroulé.

Les Eléphants tiennent leur revanche. Les Fennecs sont sonnés. Même le capitaine Riyad Mahrez a été incapable de transformer le penalty accordé à l’Algérie à l’heure de jeu. En fin de compte, Sofiane Bendebka (3-1, 73e mn) donna une petite lueur d’espoir à son pays en réduisant le score de la tête. Mais c’était insuffisant pour les tenants du trophée qui rentrent à la maison sans franchir le premier tour. Un véritable camouflet.

Quant au Eléphants, cette victoire les place en tête de leur poule. En quart de finale, ils auront affaires aux Pharaons d’Egypte, sextuple champions d’Afrique. Cette rencontre aura lieu, le mercredi 26 janvier 2022.

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Vidéo