CAN 2021 : Après le drame, le stade d’Olembe suspendu par la CAF

Publié le Modifié le
can-2021-apres-le-drame-le-stade-d-olembe-suspendu-par-la-caf Patrice Motsepe, Président de la CAF
Sport

Le stade d’Olembe où s’est joué le match Cameroun Comores a été suspendu provisoirement par les responsables de la Confédération africaine de Football (CAF)

Suite au drame qui a eu lieu à l’entrée Sud du Stade d’Olembe en marge du 8e de finale de la CAN 2021 entre le Cameroun et les Comores (2-1), la Confédération africaine de football (CAF) a pris une décision.

Suspension du stade d’Olembe

Au cours de la conférence de presse qui s’est tenue ce mardi 25 janvier le président de la CAF a suspendu le stade Paul Biya d’Olembe tout en demandant des comptes au comité d’organisation de cette Can.

« Plus aucun match ne se tiendra au stade d’Olembe jusqu’à ce qu’on ait le rapport d’enquête sur l’incident malheureux», a-t-il indiqué.

Délocalisation des autres matchs

Tous les matchs prévus dans ce stade, en l’occurrence ceux des quarts de finale le dimanche 30 janvier 2022, seront programmés dans les autres stades du pays. « Les prochains matchs prévus à Olembe seront délocalisés au stade Ahmadou Ahidjo, en attendant le rapport d’enquête qui permettra d’établir les responsabilités», a-t-il indiqué.

Nous sommes autant responsables que le Cocan, autant que le gouvernement camerounais

«Je sais que, légalement, le Cocan est responsable de la sécurité mais nous sommes partenaires et nous devons nous assurer que la sécurité de chaque spectateur est notre principale préoccupation. Nous sommes autant responsables que le Cocan, autant que le gouvernement camerounais. Nous devons discuter pour nous assurer que des mesures seront prises pour que ce qui s’est passé hier ne se déroule plus jamais », a déclaré Patrice Motsepe.

8 morts et 38 blessés dans la bousculade à l’entrée du stade

Le match ayant opposé, ce lundi 24 janvier 2022, le Cameroun, pays organisateur de la 33ème édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN 2021), au Comores privé de gardien de but, a été marqué par la mort de plusieurs personnes. Au moins 8 individus sont décédés, selon un communiqué publié par les autorités. On a dénombré également 38 blessés, dont des enfants.

Vidéo