CAN Cameroun 2021 : Le Sénégal remporte la finale face à l’Egypte

Publié le Modifié le
can-cameroun-2021-le-senegal-remporte-la-finale-face-a-l-egypte Le Sénégal est monté sur le toit de l'Afrique
Sport

Le Sénégal a remporté la finale de la 33ème édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN 2021) en battant (4-2), ce dimanche 6 février 2022, l’Egypte aux tirs au but, au Stade d’Olembé, à Yaoundé.

Le Sénégal a remporté son premier trophée de l’histoire de la Coupe d’Afrique des nations (CAN Cameroun 2021) en battant (0-0, a.p., 4-2 tab), ce dimanche 6 février 2022, l’Egypte en finale. Après deux finales ratées en 2002 face au Cameroun aux tirs au but et en 2019 face à l’Algérie, les Lions de la Téranga sont enfin montés sur le toit de l’Afrique. Une grande première pour les poulains d’Aliou Cissé qui ont timidement débuté la compétition avant de monter en puissance.

Gabaski retarde le sacre du Sénégal

La finale de cette 33ème édition largement dominée par le Sénégal s’est finalement jouée aux tirs au but. Le gardien égyptien, Mohamed Abou Gabal dit Gabaski, aura retardé le sacre des Lions de la Téranga. En effet, le Sénégal qui avait entamé la rencontre sur des chapeaux de roue obtient un penalty après seulement 3 minutes de jeu. Mais Sadio Mané préposé au tir a vu son shoot repoussé par le portier égyptien. Gabaski, pour la énième fois dans cette compétition, s’est montré décisif, permettant aux Pharaons de faire jeu égal (0-0) durant les 45 premières minutes.

Revenus des vestiaires, les Lions de la Téranga ont poursuivi sur leur lancée. Mais étaient, quelquefois, exposés aux contre-attaques rageuses de Mohamed Salah et ses coéquipiers. Heureusement que leur défense dirigée par le capitaine Kalidou Koulibaly veillait au grain.

120 minutes de suspense

Les deux équipes n’ayant pas pu se départager au terme du temps règlementaire, ont joué les prolongations. Mais au bout des 120 minutes, aucune des deux sélections n’a pu faire la différence. Finalement, tout s’est joué à l’épreuve fatidique des tirs au but. Un exercice qui a bien réussi à l’Egypte avant cette finale. D’abord contre la Côte d’Ivoire battue (5-4) et contre le Cameroun dominé (3-1).

A priori, les Pharaons partaient favoris dans cet exercice surtout avec un Gabaski en pleine confiance dans les buts.

« Les Pharaons, cette fois, maladroits aux tirs au but »

C’est d’abord le capitaine sénégalais, Kalidou Koulibaly, qui a montré la voie à suivre à ses coéquipiers en transformant le premier tir. L’Egypte a égalisé avant que Diallo ne redonne l’avantage aux Lions de la Téranga. Les Pharaons vont se montrer maladroits à trois reprises avec un tir sur le poteau et deux autres repoussés par le gardien Edouard Mendy.

Le dernier tireur sénégalais, Sadio Mané, malheureux sur le penalty au cours du jeu, s’est encore retrouvé face à Gabaski. Mais cette fois, le dernier mot est revenu à Mané qui a offert le premier trophée de la CAN à son pays, mettant ainsi fin à la malédiction sénégalaise lors de sa 29ème participation à cette compétition.

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.