Eliminatoire CAN 2023 : le stade de Yamoussoukro va abriter le match Côte d’Ivoire vs Zambie (CAF)

Publié le
eliminatoire-can-2023-le-stade-de-yamoussoukro-va-abriter-le-match-cote-d-ivoire-vs-zambie-caf Stade de Yamoussoukro
Sport

La Confédération africaine de football (CAF) a livré ce lundi 9 mai 2022 dans un courrier, le rapport de sa visite d’inspection. 

Le stade de Yamoussoukro est « temporairement approuvé » pour accueillir le match du groupe H Côte d’ivoire - Zambie comptant pour les premières et deuxièmes journées des éliminatoires de la phase de groupe de la CAN 2023 prévues du 30 mai au 14 juin 2023. 

Recommandations de la Caf

Cependant des remarques et commentaires ont été édités à savoir équiper le stade d’un tunnel qui n’existe pas à ce jour, installer le lavabo et le miroir dans le bureau de l’officier médical, aménager des accès et places réservées aux spectateurs handicapés avec une signalisation spécifique etc. 

Mariame Koné Yoda, a rassuré, jeudi 31 mars 2022, à Abidjan, le peuple ivoirien du respect des délais de livraison des infrastructures sportives

Tout en saluant les efforts déployés par la direction du stade pour répondre aux exigences de la CAF, l’instance dirigeante du Football africain recommande de poursuivre les travaux dans les périodes à venir afin que ce stade d’une capacité de 20.000 places soit définitivement approuvé. 

Évolution des stades au 31 mars

La Directrice de l'Office National des sports (ONS), Mariame Koné Yoda, a rassuré, jeudi 31 mars 2022, à Abidjan, le peuple ivoirien du respect des délais de livraison des infrastructures sportives en cours de réalisation dans le cadre de l’organisation de la 33è Coupe d’Afrique des Nations (CAN) qui se déroulera en Côte d’Ivoire.

A 15 mois de la phase finale de cet important évènement sportif, en dehors du stade Félix Houphouët-Boigny qui est à un taux d’exécution de 25%, les choses sont bien avancées pour les stades de Bouaké (94%), Korhogo (64%), San Pedro (71%) et Yamoussoukro (98%)

« Tout est en train de se mettre en place pour que nous respections les délais. Je voudrais rassurer tout le monde que les délais seront tenus. C’est un engagement que l’État a pris. Ce que je veux dire, c’est qu’en Côte d’Ivoire, nous allons tenir les délais pour que nous puissions avoir une CAN qui va se déroulera sans stress et sans difficultés majeures »,  a confié Mme Yoda, lors d’une conférence de presse, à la piscine d’État de Treichville.

Selon Mme Yoda, qui avait à ses côtés le Directeur des affaires administratives et financières (DAAF), Wilfried Glahou, et la directrice du département Infrastructures, Équipements et Maintenance, Juliette Abbé, le cahier de charges oblige le gouvernement à mettre les différentes infrastructures qui serviront à la compétition, à la disposition de la Confédération africaine de football (CAF), au plus tard six mois avant le début de l’évènement.