Côte d'Ivoire

CNO-CIV : Georges N’goan chez le ministre Danho Paulin pour solliciter la subvention de l’Etat ivoirien

Publié le
cno-civ-georges-n-goan-chez-le-ministre-danho-paulin-pour-solliciter-la-subvention-de-l-etat-ivoirien Le ministre Danho Paulin a félicité Me Georges Ngoan pour son élection à la tête du CNO-CIV
Sport

Le nouveau président du Comité national olympique de Côte d’Ivoire (CNO-CIV), Me N’goan Georges et les membres de son bureau ont été reçus, jeudi 12 mai 2022, en audience par le ministre des Sports Danho Paulin.

Elu président du Comité national olympique de Côte d’Ivoire (CNO-CIV), le samedi 30 mai 2022, Me Georges N’goan, et les membres de son comité directeur ont été reçus, ce jeudi 12 mai 2022, en audience par le ministre des Sports, Danho Paulin, à son cabinet, au Plateau. Cette audience intervient, moins d’une semaine après la passation de charges avec son prédécesseur, le Général Lassana Palenfo.

Après avoir présenté les membres du Comité national olympique de Côte d’Ivoire, il a dévoilé l’objet de leur présence. « Les Etats donnent des subventions au Comité national olympique (…). On constate que malheureusement, notre comité national olympique ne bénéficie pas de cette subvention ou plutôt n’a-t-elle pas été demandée. C’est pour cela que je me fais fort de vous demander de faire droit à cette requête », s’est-il adressé au ministre.

Concernant sa deuxième requête, il a souhaité que son hôte intercède auprès du Premier Ministre afin qu’il reçoive le comité national olympique.

Le ministre félicite Me Georges Ngoan pour son élection

Prenant la parole à la suite de Me Georges N’goan, le ministre Danho Paulin l’a félicité pour son élection à la tête du CNO-CIV et laissé entendre que « Le mouvement olympique en Côte d’Ivoire est un mouvement essentiel dans la perspective du développement et de la promotion du sport dans notre pays ».

Concernant la première requête du président du CNO-CIV, le ministre a fait remarquer qu’à travers la loi sur le sport, l’Etat a mis une convention d’objectif. « Dans cette convention d’objectif, c’est de dire ce que vous avez envie de faire, votre programme et ce que nous souhaitons, pour qu’ensemble, en synergie, nous puissions mener très haut le flambeau de la Côte d’Ivoire », a-t-il dit.

Il a souligné que « l’Etat doit être le catalyseur pour vous permettre de lever des moyens. Et c’est ce que nous allons faire. Non seulement vous accompagner comme vous l’avez souhaité, étudiez avec vous et la direction générale des sports, un contrat d’objectif ensemble ».

Le DG des sports se mettra en rapport avec le CNO-CIV pour travailler à élaborer un contrat d’objectif

Il a demandé au directeur général des sports de se mette en rapport avec le président du CNO-CIV pour travailler ensemble à élaborer un contrat d’objectif qui va indiquer la vision du comité olympique pour que le ministère voit les moyens qu’il peut mobiliser à travers des plaidoyers auprès du gouvernement.

En outre, le ministère se propose de servir de catalyseur pour que le CNO-CIV puisse lever des fonds auprès des partenaires au développement, des sponsors ou des mécènes.

Il a fait savoir qu’après l’élaboration d’un contrat d’objectif commun, il fera un plaidoyer et une communication pour le présenter au gouvernement, non sans organiser une audience avec le Premier Ministre, pour lui traduire la volonté du CNO-CIV de bénéficier des subventions ou de moyens substantiels pour la promotion de l’olympisme dans notre pays.

Le ministre a promis faire en sorte que Me Ngoan Georges puisse avoir l’audience avec le Premier Ministre et « pourquoi pas plus tard, si c’était nécessaire, avec le président de la République lui-même ».

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.