Eléphants / nouveau sélectionneur : Jean-Louis Gasset, un nom qui agace...

Publié le Modifié le
elephants-nouveau-selectionneur-jean-louis-gasset-un-nom-qui-agace
Sport

Plusieurs voix se sont levées pour critiquer l’entraineur français Jean-Louis Gasset qui pourrait être le nouveau sélectionneur des Eléphants.

Depuis l’annonce du nom de Jean-Louis Gasset comme l’un des probables successeurs de Patrice Beaumelle à la tête de l’équipe de Côte d’Ivoire, de nombreuses voix s’élèvent pour exprimer leur mécontentement. Ancien sélectionneur de Laurent Blanc en équipe de France, ce coach de 68 ans est l’un des trois candidats en course pour diriger Serge Aurier et ses coéquipiers. Mais pour bon nombre d’observateurs ivoiriens, ce technicien français ne « mériterait » pas d’être nommé nouveau sélectionneur des Eléphants. On lui reproche un manque de connaissance de l’environnement du football africain et des résultats décevants avec les Girondins de Bordeaux, son tout dernier club qui a frôlé la relégation. La majorité des observateurs ne croient pas en son potentiel et il suffit de draguer les réseaux sociaux pour s’en rendre compte.

Des observateurs crient leur ras-le-bol

« Dans une semaine si Monsieur Jean Louis Gasset est choisi pour être le sélectionneur de l’équipe nationale de football pour mon pays ça sera mon premier désaccord avec le président de la FIF et son comité exécutif. Car pour son palmarès en tant qu entraîneur en France sur 118 matchs joués en ligue 1 française avec ses 3 équipes qu il a entraînées à savoir Montpellier Saint Étienne et Bordeaux il a fait 49 victoires 21 nuls et 48 défaites . Pour moi il ne mérite même pas d être dans la short list », affirme Innocent Konan Chance, un internaute.

« La côte d'ivoire mérite mieux. Son passage à Bordeaux et même à Saint-Etienne était catastrophique. Quand j'observe je me dis que nos dirigeants ne comprennent pas les réalités actuelles du football, il faut miser sur nos entraîneurs ivoiriens qui ont la formation en Europe», souffle Morel Akomian, un autre netizen. Jean-Paul Dougrou, également un observateur, aurait préféré le choix d’un duo entraîneurs ivoiriens.

« Jean-Louis Gasset, le dieu adjoint. Jean-Louis Gasset, le dieu défaite. Jean-Louis Gasset, le dieu relégation. Il a une méconnaissance de notre continent, puisqu'il n'a jamais coaché en Afrique. Le tandem Haidara et Faé est mieux. Pour une fois faisons confiance aux compétences locales ».

« Pourquoi ne pas confier la sélection à un entraîneur ivoirien ? »

Par ailleurs, la décision du nouveau président de la fédération ivoirienne de football de procéder à un appel à candidatures pour le poste de sélectionneur, a été très mal perçue. Le journaliste ivoirien Sanh Severin par exemple, a affirmé sur le plateau de l’émission ‘‘Life Talk’’, qu’il aurait été préférable de « confier directement la sélection à un entraîneur ivoirien ». Pour lui, l'ancien défenseur ivoirien et champion d'Afrique 2015 Kolo Touré, aurait pu être associé à un compatriote à la tête de l’encadrement technique de la Selefanto.

Très critiqué, Jean-Louis Gasset est nénamoins en concurrence avec autres candidats pour le poste de sélectionneur. Si les noms de ces derniers n’ont pas été révélés, celui de Frederic Antoneti, actuel entraineur du FC Metz, est évoqué. Qui sera le nouveau coach des Eléphants ? Réponse dans une semaine. L’heureux élu aura pour adjoint Soualiho Haidara ou Emerse Faé, selon le choix de la FIF.