38ème CACVC de handball : Les Ivoiriens de Don Bosco ratent la médaille de bronze devant les Camerounais des FAP

Publié le
38eme-cacvc-de-handball-les-ivoiriens-de-don-bosco-ratent-la-medaille-de-bronze-devant-les-camerounais-des-fap Les Ivoiriens de Don Bosco (en noir) ont fléchi dans les derniers moments
Sport

La Renaissance Don Bosco est tombée (28-24), ce mercredi 18 mai 2022, face aux FAP du Cameroun, dans la petite finale de la 38ème édition du championnat d’Afrique des clubs vainqueurs de coupe à Niamey.

Après sa défaite (39-23) enregistrée la veille contre Al Ahly d’Egypte, la Renaissance Don Bosco espérait s’emparer, ce mercredi 18 mai 2022, de la médaille de bronze, dans le match de classement disputé contre les Forces armées et Police (FAP) du Cameroun, à Niamey, au Niger. Mais les Ivoiriens ont plié l’échine (28-24), alors qu’ils avaient le match en main et menaient (20-19) après 15 minutes de jeu dans la seconde partie.

La médaille de bronze était à la portée de la main…

La Renaissance Don Bosco est ainsi passée tout près de sa première médaille africaine sans pouvoir la toucher. Après un début poussif de match où ils étaient menés (2-0), les handballeurs ivoiriens ont sonné la révolte et rejoint leurs adversaires au tableau d’affichage, avant de les devancer au score. Par moments, les frères Aliman se sont permis de mettre un écart flatteur (12-9) entre eux et les Camerounais.

Mais à 48 secondes de la fin de la première mi-temps, ils ont été rejoints (12-12) au score, avant de profiter de ces derniers instants pour inscrire un but et aller à la pause avec une mince avance (13-2).

A la reprise, les Ivoiriens ont essayé de creuser l’écart. Après 6 minutes de jeu, ils ont devancé leurs adversaires de 3 buts (17-14). On avait pensé à une échappée définitive. Hélas ! Au bout de 16 minutes de jeu, ils ont été rattrapés (20-20) au tableau d’affichage.

Ils ont commencé à fléchir pour finalement abandonner le combat à la 22ème minute de jeu où ils étaient menés

Cette égalisation a visiblement joué sur le mental des joueurs de Don Bosco. Pour preuve, ils ont commencé à fléchir pour finalement abandonner le combat à la 22ème minute de jeu où ils étaient menés (23-21). L’équipe des Forces armées et Police du Cameroun en a profité pour larguer définitivement Don Bosco et terminer sur des chapeaux de roue (28-24).

Après avoir fait douter son adversaire, cette belle formation ivoirienne peut nourrir des regrets.

Bien avant cette demi-finale, les Ivoiriennes de Bandama HBC ont été dominées (37-23) par les Camerounaises de FAP. A la mi-temps, elles étaient menées (17-11).

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.