Elim. CAN 2023 : Sans solution, la Côte d’Ivoire bute sur le Lesotho

Publié le
elim-can-2023-sans-solution-la-cote-d-ivoire-bute-sur-le-lesotho
Sport

La sélection de Côte d’Ivoire n’a pas brillé contre le Lesotho. Les Eléphants ont été tenu en échec par des Crocodiles bien placés sur leurs gardes, lors de la deuxième journée des Eliminatoires de la CAN 2023.

En manque d’inspiration, la Côte d’Ivoire n’a pu faire mieux qu’un match nul 0-0 ce jeudi 9 juin à Johannesbourg face au Lesotho, lors de la deuxième journée des Eliminatoires de la CAN 2023. Les Eléphants ont été mis en difficultés face à la stratégie ultra défensive des Lesothiens qui concèdent leur premier point dans ces préliminaires.

Le film du match

Pour sa deuxième sortie avec les Eléphants, Jean-Louis Gasset a effectué des changements. S’il a reconduit un système 4-3-3, le Français a préféré titulariser sur le front de l’attaque Christian Kouamé, Wilfried Zaha et Jean-Evrard Kouassi offrant à Max Gradel un rôle de numéro 10, tandis que Hassan Kamara a remplacé Ghislain Konan.

Dès le début du match, le Lesotho a constitué un bloc très bas mais les Eléphants ont réussi à se procurer quelques occasions de but. A la 5e minute, Max-Gradel qui s’est chargé de tirer un coup-franc obtenu à l’entrée de la surface après une faute sur Wilfried Zaha, a vu sa frappe être repoussée par le portier adverse. 15 minutes plus tard, le joueur de Sivasspor a adressé un centre repris de la tête par Serge Aurier qui n’a pas vraiment inquiété Sekhoane Benedict Moerane.

Largement dominatrice avec une possession de 86%, la Côte d’Ivoire n’a pas trouvé les moyens de forcer les verrous

Après une première mi-temps sans saveur, la Selefanto est passée tout proche de l’ouverture du score en début de seconde période. Mais Christian Kouamé a trouvé le poteau sur une action . Entre-temps, Gasset a lancé Emmanuel Agbadou, Jérémie Boga mais rien n'y fit. Largement dominatrice avec une possession de 86%, la Côte d’Ivoire n’a pas trouvé les moyens de forcer les verrous entre la maladresse dans les passes, des déchets techniques, l'inefficacité devant les buts (4 tirs cadrés sur 16) et des prises de balles difficiles. 

Le Lesotho a solidifié son bloc jusqu'au bout, contraignant les hommes de Jean-Louis Gasset à un nul amer. Vainqueur de la Zambie avec la manière, la Selefanto bute cette fois sur une équipe lesothienne qui a tenu son pari de défendre sans fléchir. La Côte d'Ivoire reste leader du Groupe H (4 points) devant la Zambie (3 points) qui a battu les Comores (3 points). Jean-Louis Gasset qui a pris ses marques, va pouvoir superviser les joueurs et prendre le temps de constituer une équipe à sa guise, pour les prochaines échéances.