Affaire championnat de maracana

Jonathan Morrison répond à la Fimada : « on va vérifier le décret qui leur donne le monopole »

Publié le
jonathan-morrison-repond-a-la-fimada-on-va-verifier-le-decret-qui-leur-donne-le-monopole Jonathan Morrison, promoteur d'un tournoi de maracaña
Sport

Le jeune entrepreneur Ivoirien, Jonathan Morrison était l’invité d’un talk-show. Il est intervenu sur l’interpellation de la Fimada relativement à son tournoi qu’il organise.

Jonathan Morrison, jeune entrepreneur Ivoirien, a lancé un championnat de maracana dénommé ‘’ Tchin tchin’’ prévu dans le mois d’Aout prochain avec 24 équipes. La cérémonie de tirage au sort des poules s’est effectué le lundi dernier 13 juin 2022 à Abidjan. Selon l’organisateur, il s’agit pour lui de contribuer à la promotion de cette discipline, détecter des talents et occuper sainement la jeunesse pendant les vacances.

L’interpellation de la Fimada

Le lendemain de la cérémonie de tirage au sort, dans un communiqué, La fédération ivoirienne de Maracana (Fimada), a indiqué ne pas se reconnaitre dans cette initiative.

ce n’est pas le même sport. Pour nous c’est petit poto

« La presse nationale ivoirienne fait écho depuis un certain temps de l’organisation par un certain « comité africain de Maracana », d’un tournoi national « professionnel » de Maracana dénommé CAM TCHIN TCHIN 2022. Cette structure prétendument dirigée par un certain Jonathan Morrison invite les entreprises et les équipes de la place à se joindre à leur projet », introduit le communiqué.

« Devant cette forfaiture évidente, Monsieur BLEU Charlemagne, président de la FIMAA (Fédération Internationale de Maracana Association) et président de la section ivoirienne de cette institution internationale, à savoir la Fédération Ivoirienne de Maracana et Disciplines Associées (FIMADA) et ses comités directeurs informent les communautés nationale et internationale de ce qu’aucune des deux institutions qu’il dirige n’est ni de près ni de loin impliquée dans l’initiative et l’organisation de cet événement sportif dont les auteurs sont totalement inconnus de nos fichiers », poursuit la note dont linfodrome a eu copie.

La FIMADA tient ainsi à « rappeler » qu’elle est « au plan local, la seule structure détentrice d’une délégation de pouvoir de l’Etat de Côte d’Ivoire pour l’organisation d’évènements de Maracana de grande envergure ».

La réaction de Morrison

Morrison qui était l’invité du ‘’WAM’’ ce mercredi 15 juin, a apporté un élément de réponse à l’interpellation de la fédération. « La Fimada a essayé de nous contacter depuis plusieurs mois et c’est nous qui avons trainé car ce n’est pas le même sport. Pour nous c’est petit poto. Avant de répondre à la Fimada, on va vérifier le décret qui lui permet d’avoir le monopole du maracana.

On a vu plusieurs tournois de maracana de grande envergure en Côte d’Ivoire, mais on n’a jamais vu de communiqué », a-t-il indiqué avant d’ajouter que « le ticket du tchin-tchin va couter 2000 fcfa, c’est l’argent des tickets qui va payer le gagnant’’