Sport : Le tournoi des ultras, comme la fête fut belle !

Publié le Modifié le
sport-le-tournoi-des-ultras-comme-la-fete-fut-belle
Sport

La première édition du tournoi des ultras a connu un immense succès en matière d’affluence et de spectacle. La République démocratique du Congo (RDC) a remporté la finale aux dépens du Cameroun.

Le spectacle était au rendez-vous et l'affluence énorme, lors de la première édition du tournoi des ultras qui s’est déroulé ce samedi 18 juin, à l’Agora de Koumassi, à Abidjan. Cet événement visant à réunir toutes les communautés vivant en Côte d’Ivoire autour du football, a tenu toutes ses promesses pour le grand bonheur des amoureux du football "petits poteaux".

Du beau monde pour la première édition

Durant une journée, 13 pays africains se sont affrontés dans le fair-play et dans la convivialité. Les différents joueurs ont saisi l'occasion pour faire montre de leurs talents à travers des gestes techniques hors pair qui ont régalé le public, venu massivement prendre son pied.

L'événement s'est déroulé en présence effective de l'international ivoirien et champion d'Afrique 2015 Gervinho, qui avait à ses côtés, SEM Michael Wimmer ambassadeur de la Belgique en Côte d'Ivoire. Les deux hommes, convaincus par la pertinence du projet, n'ont pas hésité à contribuer à sa réussite.

« On va féliciter ceux qui ont pris l’initiative d’organiser ce tournoi. C’est bien d’organiser ce genre de tournois et mettre les jeunes en valeur. Cela nous permet de pouvoir côtoyer les gens dans les quartiers. C’est la première édition et on espère que cela va continuer pour que les jeunes aient la chance de s’exprimer. Qu’ils aient aussi leur chance de pouvoir évoluer et de devenir professionnels aussi », a déclaré Gervinho.

"Je félicite les auteurs de cette belle initiative. J'ai pris plaisir à regarder du petit poteau ici à Koumassi dans une ambiance chaleureuse. Il y avait beaucoup de talents et je suis très content", a confié pour sa part l'ambassadeur.

"Une belle palette de footballeurs"

Plusieurs autres footballeurs ont rehaussé le niveau de cette fête footballistique en répondant présent notamment Christian Kouamé, Hamed Traorè Jr, Jean-Evrard Kouassi, Kouadio Yves Dabila, Aka Serge Arnaud ou encore Ismaël Diallo Chester. Des joueurs en fin de carrière comme Aristide Bancé et Cissé Sekou étaient également de la partie.

La République démocratique du Congo (RDC) a remporté la première édition du tournoi des Ultras en battant en finale, le Cameroun aux tirs-au-but. La Côte d'Ivoire elle, est sortie prématurément de la compétition. L'événement était une réussite et son promoteur Aboubacar Tuo affectueusement appelé "Shaba" s'est montré plus que satisfait.

"L'objectif de ce tournoi était de réunir tous les peuples vivant en Côte d'Ivoire qui est un pays d'hospitalité (le pays compte 26 % d'étrangers, ndlr). C'était une belle fête, tout s'est bien déroulé, nous avons enregistré la participation de 13 équipes mais nous espérons passer à 16 équipes pour la saison prochaine. Nous comptons cette fois inclure le Liban et des pays comme les Comores et le Cap Vert qui avaient bien voulu participer mais n'ont pas pu parce que leurs ressortissants sont rentrés pour les vacances", a confié M. Tuo.

Rendez-vous est pris pour la deuxième édition avec des innovations.

Vidéo