Eléphants : Combien touche Jean-Louis Gasset ? Voici la réponse du ministre Danho Paulin

Publié le Modifié le
elephants-combien-touche-jean-louis-gasset-voici-la-reponse-du-ministre-danho-paulin
Sport

Le Ministre ivoirien des sports Danho Paulin a réagi à la question de savoir quel était le salaire de Jean-Louis Gasset, fraichement nommé nouveau sélectionneur de l'équipe de Côte d'Ivoire masculine seniors de football.

Le choix de Jean-Louis Gasset au poste de sélectionneur des Eléphants de Côte d’Ivoire a longtemps fait débat. L’opinion publique a critiqué son âge (68 ans) et ses dernières performances peu reluisantes avec l’AS Saint-Etienne et les Girondins de Bordeaux. Combien touche-t-il à la tête de l’encadrement technique de la Selefanto ? La question a également été évoquée. Si le président de la FIF Idriss Diallo a refusé de révéler les émoluments du Français, une information divulguée par un média africain et massivement relayée, a affirmé que ce dernier toucherait environ 108 000 euros par mois (plus de 71 millions CFA).

Danho Paulin botte en touche

Invité sur le plateau de LIFE TV pour s’exprimer sur plusieurs sujets dont la tenue dans un an de la prochaine Coupe d’Afrique des nations prévue en Côte d’Ivoire du 23 juin au 23 juillet 2023, le ministre ivoirien des sports Danho Paulin, a été prié d’éclairer l’opinion publique à ce sujet. Alors qu’un des journalistes lui a posé la question de savoir quel était réellement le salaire de Jean-Louis Gasset, voici la réponse du premier responsable du sport ivoirien.

« Vous posez une question de détails. Le ministre ne gère pas les activités courantes du football. Le rôle du ministre n’est pas de choisir qui va jouer à droite à gauche ou au centre quand bien même j’ai mes préférences. Nous avons une équipe fédérale à qui nous avons délégué la puissance publique d’organiser la filière. Il y a aussi dans le cadre du transfert de compétences, le pouvoir de subsidiarité. Si l’Etat (de Côte d'Ivoire) estime que la compétence n’est pas bien exécutée, on peut la reprendre mais ce n’est pas le cas.

La fédération vient de s’asseoir, a trouvé un entraîneur, a identifié des joueurs et est en train de faire des rodages. La FIF bénéficie de la moitié de la parafiscalité, basée sur la consommation. La parafiscalité avait été conçue sur le football. Elle est de 12 milliards environ. La FIF a entre 3 et 5 milliards. L’autre moitié est consacrée aux autres fédérations. L’Etat va élargir la base de la fiscalité au niveau de la parafiscalité. Nous avons fait une requête pour qu’au niveau des paris sportifs, il y ait des revenus pour le sport. Nous avons en Côte d’Ivoire, une agence de régulation des jeux », a répondu Danho Paulin, refusant ainsi de confirmer ni d'infirmer le montant du salaire de Gasset évoqué.