Faibles stats de Sébastien Haller en sélection : Gervinho crache ses vérités et annonce son retour pour la CAN 2023

Publié le Modifié le
faibles-stats-de-sebastien-haller-en-selection-gervinho-crache-ses-verites-et-annonce-son-retour-pour-la-can-2023
Sport

Sébastien Haller a inscrit 4 buts en 15 sélections avec les Eléphants de Côte d’Ivoire. Des statistiques en équipe nationale aux antipodes de ses performances à l'Ajax Amsterdam.

Très performant dans son club de l’Ajax Amsterdam (34 buts et 9 passes en 42 matches), Sébastien Haller peine à briller en équipe nationale. Malgré des débuts prometteurs avec les Eléphants, il ne compte aujourd’hui que 4 buts en 15 apparitions. Une situation qui fait énormément jaser.

Gervinho dit ses vérités

Certains dénoncent un manque de collectivité ne permettant pas d’exploiter le talent de Haller. Le journaliste Rash N’Guessan est même allé plus loin lors d'un numéro de l'émission ''La Grande Team ''en disant de certains joueurs du milieu, qu’ils « balancent comme ça des balles mortes pour que le petit métisse (Haller) aille courir derrière. Parce qu'ils se disent quoi : “Ce n'est pas nous qui allons faire de toi ici une star ».

En revanche, d’autres reprochent au buteur de 27 ans de ne pas se montrer suffisamment entreprenant. C’est notamment le cas de Martial Gohourou qui a indiqué que Haller doit s’adapter au jeu de ses coéquipiers au risque de "disparaître".

‘‘C’est vice-versa. C’est ensemble qu’il faut faire cette connexion’’

L’international ivoirien Gervinho s’est également prononcé sur la question. Le vainqueur de la CAN 2015 pense qu’une bonne organisation collective sera le remède de tous les maux.

« Il ne faut pas oublier que les relations qu’il (Haller) a en club avec ses coéquipiers ne sont pas les mêmes qu’en sélection nationale. Il doit s’adapter à plusieurs aspects. C’est sûr qu’il s’est déjà familiarisé avec l’environnement, mais pas avec ses partenaires de jeu ou alors ce sont ces derniers qui ont du mal à s’adapter à lui. C’est vice-versa. C’est ensemble qu’il faut faire cette connexion. Haller doit chercher à se fondre dans le moule et les autres aussi à sa manière de jouer, de se déplacer sur le terrain. A l’époque, on le faisait beaucoup en sélection. Le reste est une question de communication », a déclaré Gervinho au quotidien Fraternité Matin.

A 35 ans, le joueur de Trabzonspor rêve par ailleurs de disputer une dernière Coupe d’Afrique des nations. Il compte disputer l’édition 2023 à domicile repoussée à la période janvier/février 2024.

« J’ai un an à passer au haut niveau. Pour cette CAN qui va se jouer chez nous, je suis prêt à donner tout ce que j’ai dans le ventre pour faire honneur à mon pays », a conclu Gervinho.