Abidjan

Accident mortel à Angré : Alain Gnonsian (ex-coach de l’AFAD) grièvement blessé à plusieurs endroits du corps

Publié le Modifié le
accident-mortel-a-angre-alain-gnonsian-ex-coach-de-l-afad-grievement-blesse-a-plusieurs-endroits-du-corps L'entraineur Alain Gnonsian assure qu'il va mieux
Sport

De retour du Mali où il a entrainé une équipe, l’ex-entraineur de l’AFAD, Alain Gnonsian, a été victime, à Angré, dans la nuit du 4 au 5 août 2022, d’un accident de la circulation dans lequel un mort a été enregistré.

L’ancien entraineur de l’AFAD, Alain Gnonsian, a été victime d’un grave accident de la circulation, dans la nuit du jeudi 4 au vendredi 5 août 2022, à Angré, non loin du ‘’Pont Soro’’.

Une voiture roulant dans le sens inverse a percuté son véhicule

A en croire le confrère Jean Claude Djakus qui a filmé le technicien ivoirien sur son lit d’hospitalisation à la Clinique Sacré Cœur d’Attoban, la nuit des faits, un conducteur d'une Peugeot 406  s'est retrouvé accidentellement  dans le sens inverse avant de percuter le véhicule 4X4 où se trouvaient Alain Gnonsian et cinq autres personnes dont des footballeurs ivoiriens.

Si le conducteur de la Peugeot a été malheureusement tué sur le coup, l’entraîneur Alain Gnonsian a été le seul blessé grave enregistré dans le véhicule 4x4, avec une double fracture de l'avant-bras droit et ouverture au crâne.

Dans une vidéo, le technicien ivoirien a raconté les circonstances de l’accident. « Quand nous sommes arrivés (arrivés du Mali : ndlr), on est passé chez notre président pour déposer ses affaires. De là, comme il avait loué une voiture, il devait rester avec moi pour faire des courses. Je rentrais maintenant à Yopougon avec la voiture. C’est sur le chemin du retour que j’ai été percuté par une autre voiture, vers 2h, 3h du matin, non loin du pont Soro », raconte-t-il.

Selon la victime, « grâce à Dieu, il y a du mieux ».  

Il informe que les frais que nécessite son état de santé sont pris en charge par les dirigeants de la formation malienne de Ligue 2 qu’il a fait monter en Ligue 1. « Je les remercie. Depuis l’accident, ce sont eux qui me prennent en charge. Ce sont eux qui m’ont conduit dans cette clinique, payé tous mes frais », a-t-il précisé.

Il a également adressé ses remerciements à son épouse à qui il voulait faire une surprise. « Je dis aussi un grand merci à mon épouse à qui je voulais faire une surprise parce que le lendemain, cela ferait nos 5 ans de mariage. Je voulais lui faire une surprise pour qu’on fête notre anniversaire de mariage dans de meilleures conditions, mais malheureusement, il y a eu cet accident. Dieu merci, le pire est passé », se réjouit-il.

« D’ici la fin de la semaine ou bien la semaine prochaine, je pense qu’on va s’asseoir avec les dirigeants et essayer de discuter des contours d’un éventuel… »

Pour la suite de son aventure avec l’équipe malienne, il a laissé entendre qu’il va discuter avec les dirigeants. « Pour la suite, voilà pourquoi nous sommes rentrés à Abidjan avec les dirigeants…D’ici la fin de la semaine ou bien la semaine prochaine, je pense qu’on va s’asseoir avec les dirigeants et essayer de discuter des contours d’un éventuel… », a-t-il coupé.

Parti au Mali depuis un an, Alain Gnonsian a fait un très bon parcours avec son club, en Ligue 2.  « En ligue 2 cette année, on a fait un bilan très positif. On a fait 19 matches en ligue 2 et sur ces 19 matches, on a fait 2 matches nuls et 17 victoires. On a eu la meilleure attaque, la meilleure défense et le meilleur buteur. On a seulement encaissé 6 buts », rappelle-t-il.

Ancien adjoint de Maxime Gouaméné à l’Afad, il a été appelé, en 2019, à la tête de la formation du Plateau quand Gouaméné a été nommé à la tête des Eléphants locaux.

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.