Interview exclusive : Arthur Bella (Président de la Fimda) assène ses vérités à Oly la machine

Publié le
interview-exclusive-arthur-bella-president-de-la-fimda-assene-ses-verites-a-oly-la-machine Arthur Bella, président de la Fédération ivoirienne de MuayThaï et disciplines associées (PhDr).
Sport

Le président de la Fédération ivoirienne de Muay Thaï et disciplines associées (Fimda), Arthur Bella a accordé une interview à Linfodrome dans laquelle il a dit ses vérités sur la situation de la discipline en Côte d'Ivoire.

Le président de la Fimda, Arthur Bella n'a pas porté de gant au cours d'un entretien avec Linfodrome. Dans les échanges, il a fait l'état des lieux du Muay Thaï en Côte d'Ivoire. Et il est revenu sur le cas de Oly la Machine en mentionnant ce qu'il attend du champion. Ci-dessous, l'intégralité de l'entretien.

1- Parlez-nous succinctement de l'histoire du Muay Thaï en Côte d'Ivoire

J'ai introduit le Muaythaï dans les années 1990. En 1994, j'ai entraîné et conduit la première équipe de Côte d'Ivoire au premier championnat du monde des amateurs en Thaïlande grâce à Son Excellence Damrong Vaivong représentant de la Thaïlande en Côte d’Ivoire à l'époque. Cette équipe était composée de moi-même et deux (2) athlètes Porquet Auguste et Messoum Guillaume qui sont les premiers ivoiriens à avoir combattu en Muaythai en Thaïlande. Ce premier championnat du monde a été organisé après le passage en Côte d’Ivoire du grand maître Arjan Bounyuen Soiwanthada à qui je dois beaucoup.

En 1996, j'ai entraîné et conduit une autre équipe ivoirienne en Thaïlande composée d'un athlète en la personne de Diabagaté Zoumana à la coupe du roi de Thaïlande. Je vous invite à consulter la page Facebook muaythai officiel Côte d’Ivoire pour complément d'information.

2- La différence entre le Muay Thaï et le Kick boxing

La différence entre la boxe thaï et le kick boxing est qu’au kick boxing, il n'y a pas de projection, pas de saisie de jambe et on ne boxe pas sous fond de musique. Auparavant, il portait un survêtement marqué kick boxing. Maintenant avec le port du short, il y a une peu de confusion.

3-Y a t-il une différence en la pratique et le MMA

Oui, il y a beaucoup de différences sur les plans vestimentaires, techniques, régies etc. Au Muaythai on ne doit pas frapper un adversaire au sol.

4- Une compétition de Muay thaï s'est tenue le samedi 6 août 2022, quel est votre sentiment, Et le bilan de la compétition

Cette compétition qui s'est tenue le 6 Août 2022 est très importante. C'est elle qui permet de constituer l'équipe nationale. C'est le championnat des champions de la nation. Je pense que tout athlète de Muaythai qui veut être connu et reconnu doit y participer car elle est organisée par une fédération et non par un individu.

A tous ceux qui faisaient leur promotion personnelle, on a demandé de débrayer

Le bilan de la compétition est positif 7 finales prévues avec 6 finales réalisées, des blessures mineures et un public très content.

5- Etat des lieux de Muay thaï en Côte d'Ivoire

Aujourd’hui, nous déplorons que certaines personnes qui n’ont aucun titre officiel enseignent le Muaythai. Le muay thai est devenu depuis 2020 une discipline olympique. Pour cela dans le cadre de la promotion de la discipline, nous avons autorisé des apprenants à enseigner ce qu’ils ont appris.

Ainsi, nous avons demandé à tous ceux qui n'avaient pas de titre d'enseignant de se mettre à jour. Aussi, avons nous demandé à tous les promoteurs de galas d'avoir l'approbation de la Fédération avant spectacle. A tous ceux qui faisaient leur promotion personnelle, on a demandé de débrayer pour éviter d'être en porte à faux avec la Fédération.


Cela suffit pour faire des dissidents. Heureusement, c'est une minorité qui n'est pas reconnu sur le plan national comme à l’international.

6- La place de Muay thaï en Côte d'Ivoire surtout avec cette pluralité d'arts martiaux

Le Muaythai a sa place en Côte d'Ivoire comme n'importe quel art martial, comme tous les légumes ont leur place sur le marché.

7- Revenons sur la polémique de Oly la machine, que pensez vous de son action?

Oly la machine fait partie des personnes que nous avons recadrées car elles faisaient beaucoup de bruits dans la presse pour des titres qui sont reconnus par la fédération comme de simple compétition et non des championnats. C’est la fédération qui fait la promotion d'un athlète et non l'athlète lui-même sauf si sa motivation première est de gagner de l'argent. J’ai eu à entraîner Oly et à le Coacher deux (2) fois à l'international. J’ai les photos et vidéos. C’est un garçon qui est d'une génération prête à tout créer pour gagner de l'argent.

Quelqu'un qui veut faire croire aux ivoiriens ce qu'il n'est pas nous ne pouvons l’accepter

Sa ceinture de champion du mode de k1, c'est moi qui la lui ai remise, Ce qui n'était pas normal. Ce qui m'a poussé à faire des recherches sur cette organisation. Bref voilà la polémique. Quelqu'un qui veut faire croire aux ivoiriens ce qu'il n'est pas nous ne pouvons l’accepter, devenir complice par notre silence.

Je n'ai rien contre les athlètes qui veulent gagner de l'argent si cela se fait dans vérité et à la sueur de son front. Oly a quitté notre fédération parce que je n'étais pas d'accord de l'exploitation qu'il voulait faire du Muaythai. Je lui ai même adressé un courrier en ce sens. La fédération que je dirige ne peut pas cautionner le faux.

8-Et qu'attendez vous de Oly la machine ?

Oly la machine sait très bien ce que j'attends de lui. Qu'il prenne sa revanche contre ceux devant qui il a perdu.

On ne devient pas boxeur professionnel par auto-proclamation. C'est un processus bien réglé au plan international. Il y a des compétitions de Gala ou le promoteur choisi ceux qui vont s'affronter et des compétitions fédérales où les combattants sont choisis par les fédérations. Le coté business ne doit pas occulter les vrais champions.