Football : Super Coupe Félix Houphouët-Boigny 2012

Les Jaune et Noir remportent le premier trophée de la saison.

Sport
Publié le Source : Soir info
les-jaune-et-noir-remportent-le-premier-trophee-de-la-saison L'Asec savoure son premier titre de la saison

Et de quatorze pour l'Asec d'Abidjan. En effet, en battant l'Africa Sports d'Abidjan (2-1) le dimanche 26 février 2012 au stade Robert Champroux de Marcory, les Jaune et Noir ont remporté leur quatorzième trophée Félix Houphouët-Boigny en 31e éditions.

Un victoire qui a mis du temps à se dessiner, mais pas imméritée. Car dans l'engagement physique, l'Asec a montré plus d'envie. En face, l'Africa Sports qui pense déjà à la manche retour des 32e de finale de la Ligue des champions le week-end prochain n'a pas pris trop de risques. Mais peut-être que si N'gouan Ruffin ne s'était pas fait expulser à la 40e mn de façon stupide, le scénario aurait été autrement. Mais cela n'enlève rien au mérite des Mimos qui voulaient cette coupe.

Avec le même dispositif tactique, le 4-5-1, chacune des deux équipes était plus préoccupée à gagner la bataille du milieu et la possession du ballon qu'à faire du jeu. L'arbitre, N'dri Kouamé ne se fera d'ailleurs pas prier pour sortir sept cartons jaunes et un rouge. Preuve de l'intensité du combat que les vingt deux acteurs se sont livrés.

Il fallait attendre la 21e mn pour voir la première action du match. Elle est pour l'Asec et Samba Diabaté, qui après avoir subtilisé le ballon à N'goran Nicaise se fait abattre à la lisière de la surface de réparation, côté tribune officielle. Le tireur Okou Zahoui, envoie une rafale qui est repoussée sur la ligne par Gogoua Aboussy. Alors qu'on attendait la réaction de l'Africa, c'est plutôt l'Asec qui charge à nouveau. A la 37e mn, Sery Jean Michaël va sortir de sa botte magique une action de pure beauté.

À 25 mètres des perches de Cissé Abdoul Karim, il mystifie d'abord Coulibaly Dalla avec un mouvement de rein avant de placer une frappe monumentale de l'intérieur pied droit. Cissé ne peut qu’effleurer le ballon qui va finir sa course dans le coin gauche des buts (1-0). Un chef-d'oeuvre salué pas les Actionnaires. L'Africa Sports est groggy. Et, il le sera encore davantage lorsque N'goan Ruffin se fait exclure à la 40e mn du jeu.

Le score lui n'évolue pas jusqu'à la pause. A la reprise, alors qu'on pensait que l'Asec allait profiter de sa supériorité numérique pour planer sur la rencontre, c'est plutôt l'Africa Sports qui prend le jeu à son compte. Grâce à leur technique, Konaté Tiémoko et Inaï Stéphane mettent à mal l'équilibre défensif des Jaune et Noir. Et comme il fallait s'y attendre, l'Asec va craquer à la 62e mn. Konaté Tiémoko, très en vue, passe en revue la défense de l'Asec avant d'être bousculé dans la surface par Sakyere Mark.

Le penalty qui s'ensuit est magistralement exécuté par Inaï Stéphane (1-1). Mais le dernier mot va revenir à l'Asec plus entreprenant en fin de partie. À la 71e mn, l'arbitre N'dri Kouamé accorde un penalty aux Mimos suite à une faute de main de N'goran Nicaise consécutive à un tacle manqué sur Adom Arsène Bindé. Okou Zahoui ne tremble pas, il donne l'avantage et la victoire finale (2-1) à l'Asec qui peut savourer. Le vainqueur empoche cinq millions de f Cfa tout comme le vaincu.

Guillaume AHOUTOU