Football : Voici comment le coach Patrice Beaumelle a précipité l’élimination des éléphants face aux lions du Cameroun

Publié le Modifié le
football-voici-comment-le-coach-patrice-beaumelle-a-precipite-l-elimination-des-elephants-face-aux-lions-du-cameroun Patrice Beaumelle, coach des éléphants (Ph:Dr)
Sujet du jour

Les éléphants de Côte d’Ivoire se sont inclinés (1-0) mardi 16 novembre dernier sur la pelouse de Japoma face aux lions indomptables du Cameroun. Voici comment le sélectionneur ivoirien a précipité la non qualification des éléphants pour les barrages de la coupe du monde Qatar 2022.

Les éléphants de Côte d’Ivoire ont perdu leur dernier match dans le cadre des éliminatoires de la coupe du monde 2022 Qatar 2022. Il faut savoir que les éléphants, leaders de leur poule avaient besoin d’une victoire ou d'un match nul pour accéder aux barrages. Pour y arriver, ils devraient toutes les chances de leur côté. Malheureusement, selon une frange partie des supporters le sélectionneur français Patrice Beaumelle est le seul et unique responsable de cette débâcle. « L’idéal dans un tel match, c’est de marquer premier, de sorte à ce que l’adversaire puissent courir derrière l’égalisation, comme çà, même s’ils égalisent plus tard, on serait déjà qualifiés. Mais pour marquer, il faut des attaquants percutants. Actuellement, il n’y a pas meilleurs attaquants ivoiriens en dehors de Sebastien Haller, Wilfried Zaha même s’il n’est pas venu. Et enfin, il y a l’attaquant de Burnley, Maxwell Cornet. Mais Beaumelle, qui a avait un plan contre les Ivoiriens, a placé Cornet au poste de latéral gauche, ahiwa, même si on dit. Imagine un seul instant qu’un entraîneur mette Drogba sur le banc ou le fait jouer latéral gauche dans un match dont l’enjeu est aussi élevé » a martelé Issouf lamine, mécanicien, supporter des éléphants.

Comme lui, plusieurs millions de personnes estiment que le coach des éléphants de Côte d’Ivoire Patrice Beaumelle a comploté contre les Ivoiriens. Tantôt il aligne 3 défenseurs, tantôt ce sont deux joueurs qui assurent la charnière arrière. Ce système d’incertitude a coulé les Ivoiriens. Un seul et unique responsable de la défaite de la course au mondial qatari : Patrice Beaumelle.

 

Elvis GOUZA