Yamoussoukro : Top 5 des lieux mythiques à visiter dans la capitale politique

Publié le Modifié le
yamoussoukro-top-5-des-lieux-mythiques-a-visiter-dans-la-capitale-politique
Sujet du jour

Yamoussoukro, située au centre de la Côte d’Ivoire, est la ville natale du premier président ivoirien Félix Houphouët Boigny.

En plus d'être la capitale politique ivoirienne, cette ville regorge plusieurs sites dont les touristes sont appelés à visiter. Ainsi Linfodrome vous propose un top 5 des lieux mythiques à voir quand on se rend dans cette ville.

La Basilique Notre Dame de Yamoussoukro

Ce grand édifice a été inauguré en 1990 par le pape Saint Jean Paul II. La basilique Notre Dame est la plus grande basilique du monde par rapport à celle de Saint Pierre de Rome (17 mètres en hauteur). Cette basilique fait partie des rêves du premier président ivoirien Houphouët Boigny qui voulait matérialiser sa foi catholique à travers la construction de ce grand lieu de prière. Chaque année, des chrétiens en profitent pour en faire un lieu de pèlerinage.

Fondation Félix Houphouët Boigny pour la recherche de la paix

Dénommé Fondation Félix Houphouët-Boigny le 10 novembre 1973, le nom a changé en 1997 pour devenir « la Fondation Félix Houphouët-Boigny pour la Recherche de la Paix ».

Son siège ultramoderne fut construit à Yamoussoukro de 1977 à 1987 et inauguré le 5 décembre 1997 par la remise symbolique des clés au Directeur Général de l’UNESCO d’alors, M. Frederico Mayor. La Fondation s’emploie, sous l’égide de l’UNESCO, à réaliser ses objectifs et missions au service de la paix.

Le palais du Président et son lac aux caïmans

Il faut savoir que la ville de Yamoussoukro est une ville il y’a plusieurs lacs, ce qui lui a valu le nom de « la région des lacs ». Constitué d’environ 50 crocodiles du Nil, ce lac aux caïmans entoure l’imposant bâtiment du palais présidentiel de Yamoussoukro, qui est aujourd’hui visité par des touristes. Pour rappel, au temps du Président Félix Houphouët-Boigny, ces bêtes étaient nourries au quotidien par des « dozos » (chasseurs traditionnels du nord) venus spécialement du Mali.

La Grande Mosquée

C’est le premier édifice construit par Félix Houphouët, histoire de permettre à la communauté musulmane vivant dans la ville de Yamoussoukro de prier. Les travaux ont commencé en 1963 pour finir en 1968. Situé à Dioulakro sur la colline au centre nord de Yamoussokro, et non loin de la basilique, ce lieu est plus fréquenté que les vendredi midi.


Bolikro

Personne ne peut aller dans la ville de Yamoussoukro sans passer par ce lieu de bonne bouffe qui réunit les personnes de différentes couches sociales. Bolikro (Boli, c’est cabri en baoulé, donc kro c’est village, Bolikro, c’est le village de cabri) est un campement villageois en pleine ville créé par Wolfgang Bogou, dit Wolf, qui a emménagé ce maquis avec des bancs et chaises en bambou dans un bois à côté d'un lac. Sa spéciaité est le cabri sous toutes ses formes (sauté, braisé, en soupe, en choukouya). La cuisine mijotée au feu de bois est préparée comme au village, avec piment rouge (très piquant !). Egalement des agoutis ou du poulet (braisé, sauté, etc.). En boisson : du vin de palme maison (bandji), du koutoukou.

Sandra Kohet