Côte d'Ivoire : Une année footballistique sombre pour le pays

Publié le Modifié le
cote-d-ivoire-une-annee-footballistique-sombre-pour-le-pays la tristesse des éléphants de Côte d'Ivoire après la défaite face à l'Egypte
Sujet du jour

Le football ivoirien est sous normalisation. Le pays ne participera pas à la prochaine coupe du monde au Qatar et ne soulèvera pas cette année, son troisième trophée continental.

Le football Ivoirien bat de l'aile. La Côte d’Ivoire footballistique qui faisait trembler les autres nations, est boiteuse. Les récents résultats de nos pachydermes présentent bien le malaise sur le terrain mais aussi au sommet de l'administration footballistique

La normalisation 

Depuis 2020, le football ivoirien est sous tutelle. Suite aux imbroglios relatifs à "la guerre de succession " à la présidence de la Fédération Ivoirienne de Football ( Fif), l'instance mondiale de football, la Fifa, a mis le football ivoirien sous normalisation. 

Dirigé par Mariam Dao Gabala, ce comité (de transition) a pour mission de créer les conditions d'une élection juste et transparente à la Fif. Galaba et son équipe sont à la tâche. D'ailleurs, leur mandat qui expirait en décembre 2021, a été prorogé de six (6) mois. Ils auront donc jusqu'à fin mars 2022 pour organiser les élections dont les candidats connus son Sory Diabaté,  Yacine Idriss Diallo et Didier Drogba. 

Il est temps de se remettre au travail

Malgré les efforts consentis de part et d'autre, le foot ivoirien reste sous normalisation (ça ne va pas) donc difficile de produire les résultats escomptés. Il faut impérativement aller aux élections.

Absent pour le prochain mondial, la Côte d'Ivoire n'aura pas non plus son troisième trophée continental 

Les éléphants ont été éliminé le 17 novembre 2021 par le Cameroun lors des premiers tours des qualifications du mondial Qatar 2022. La Côte d'Ivoire, l'une des grandes nations footballistiques du continent va manquer sa deuxième coupe du monde de suite, après trois participations consécutives ( 2006, 2010 et 2014). 

En mission  à Douala pour se racheter, les éléphants ne sont pas parvenus à aller plus loin qu'aux huitièmes de finale de la 33e édition de la Coupe d'Afrique des Nations.

Ayant terminé premier du groupe E en battant la Guinée Équatoriale (1-0), match nul face à la Sierra Leone (2-2) la Côte d’Ivoire a renvoyé à domicile l'Algérie, le champion en titre ( 3-1).  Malheureusement, les éléphants qui croisaient l'Égypte en huitième, vont y laisser leur peau dans un match amplement disputé. 

Une équipe sans âme 

Contrairement à la génération Didier Drogba, Kolo Touré, Yaya Touré, Didier Zokora et autres appelés la génération des académiciens, la nouvelle génération qui vient de part et d'autres est en construction. Ils ne se connaissent pas assez suffisamment.

Les experts parlent "d'une équipe âme". Cette fragilité a été accentuée par le manque de préparation dû à la Covid-19. Toutefois,  cette CAN qui reste quand même une grosse expérience de haut niveau pour cette équipe riche en individualités, augure de bonnes perspectives pour les années à venir. Il est temps de se remettre au travail, tirer les leçons nécessaires et préparer la CAN Côte d’Ivoire 2023.

Vidéo