Fermeture des carrières de sable : la galère des acteurs du secteur

Publié le Modifié le
fermeture-des-carrieres-de-sable-la-galere-des-acteurs-du-secteur Situation actuelle à la carrière de sable de Koumassi
Sujet du jour

Depuis quelques semaines, les carrières de sable sont à l’arrêt selon la volonté du gouvernement. Les acteurs du secteur sont fortement éprouvés par cette situation.

Une dizaine de véhicules stationnés, aucun bruit de machine, le bruit audible est le chant des signes, site quasiment désert, la carrière de sable de Koumassi non loin du camp commando est à l’arrêt. Selon les témoignages recueillis sur place ce lundi 09 mai 2022, cette situation dure depuis plusieurs semaines.

La galère des acteurs du secteur

Vendeur de sable depuis plusieurs années (depuis son enfance, ndlr) Mr Maïga raconte son calvaire depuis l’arrêt des travaux.  « Nous sommes au chômage depuis plus de deux (2) semaines. Notre activité principale qui est la vente de benne de sable est à l’arrêt. Nous n’avons pas reçu de notification de la part du ministère. Un matin, la police a débarqué sur le site et nous a fait savoir que nous devions surseoir à notre activité jusqu’à nouvel ordre et nous avons obtempéré.  Pour ne pas rester à la maison sans rien faire et épuiser nos économies, nous venons ici chaque jour et mettons nos véhicules en location pour le transport de marchandises, déménagement et autres. Nous souhaitons que la situation se régularise le plus rapidement possible » a-t-il plaidé.

Nous n’avons pas reçu de notification de la part du ministère

Plus loin, des jeunes ont été aperçus en train de dormir sous les camions en pleine journée. Mr O.B. que nous avons rencontré et qui s’est présenté en tant que mécanicien, a indiqué qu’ils ont pour rôle d’assurer la mécanique des machines et autres appareils sur le site. Mais depuis la fermeture, ils se tournent les pouces.

Aucun mouvement sur le site

Sur le site de ramassage du sable, la seule personne présente était une dame qui était endormie sur un banc. « Je suis cuisinière ici. Comme vous pouvez le constater, il n’y a personne. Ils sont tous partis ‘’se chercher’’ ailleurs depuis la fermeture du site. Je n’ai aucune information sur les raisons de la fermeture, mais un matin la police est arrivée ici et a demandé que la carrière soit fermée selon la volonté du gouvernement », a-t-elle témoigné. Pour l'heure, plusieurs chantiers ont marqué un arrêt de travail, les entreprises du secteur du BTP ne tournent plus à plein régime, les acteurs du secteur  traversent des moments difficiles.

Linfodrome a entrepris des démarches auprès de la Direction Générale des mines et Géologie par voie de courrier pour en savoir un plus sur les motivations de cette décision.  Nous n’avons pas encore reçu de suite favorable au moment où ce papier est mis sous presse.