En tournée de remobilisation dans l’Ouest montagneux, Koua Justin ( Jfpi) : « Nous demandons un match retour »


05/11/2013
Koua Justin demande une élection où les Frci et les dozos seront désarmés.
Le président national de la Jeunesse du Front populaire ivoirien (Jfpi), Koua Justin, a sillonné du 1er au 3 novembre les régions du Tonkpi et du Guemon.

Il était question pour lui de rallumer la flamme militante de la jeunesse de son parti, mais aussi et surtout leur dire que Laurent Gbagbo reviendra très bientôt. Dans la salle polyvalente du complexe audio-visuel de Man où il a animé un meeting, le dimanche 3 novembre, le chef de la Jfpi s’en est pris au président Alassane Ouattara et à sa politique. « (…) La Côte d’Ivoire est actuellement renversée parce que la pauvreté et le chômage ont été nationalisés par Ouattara … Les prix des produits de rente comme l’hévéa, l’anacarde, le cacao ont considérablement baissé, contrairement à l’ère Gbagbo. (Alassane Ouattara) a appauvri les Ivoiriens… ».

Koua Justin a demandé un « match retour » faisant allusion à la compétition électorale : « (…) Nous, au Fpi, nous demandons un match retour. Ce qui signifie une élection où les Frci et les dozos seront désarmés. Pour nous, les Frci ne sont que des petits ferrailleurs, menuisiers, mécaniciens et autres bricoleurs. Et nous demandons aux dozos de retourner dans leur brousse originelle », a martelé Koua. Il a, en outre, indiqué que le Fpi ne demanderait pardon à personne. Parce qu’il n’est coupable de rien, selon Koua. « Gbagbo sera bientôt libéré parce qu’il n’est responsable d’aucun crime, d’aucun viol et d’aucun pillage. Que Man s’apprête et se mobilise pour accueillir ‘’le président mondial’’. Quand Gbagbo sera de retour, (Alassane Ouattara) ne sera plus là. Et pour le match retour, le Fpi cherche adversaire. Oui ! Parce que Ouattara ne sera plus là. Il ne pourra pas être candidat parce que c’est l ‘article 48 qui l’a sauvé et cela, grâce à la générosité de Gbagbo. Le Fpi n’a donc pas d’adversaire en 2015 parce que Mabri est une candidature régionale pendant que le Pdci est devenu un club de soutien. Vous voyez qu’il n’y a pas match », a terminé Koua Justin.

Le fédéral Fpi Tonkpi, Sia André, a prôné la cohésion au sein du parti afin d’être fort en 2015. Signalons la sortie hasardeuse de Koffi K. Achille, ex-fédéral Jfpi qui reprochait au comité d’organisation de ne l’avoir pas associé. Car, selon lui, malgré tout ce que le Rdr fait pour lui à Man, il demeure Fpi dans l’âme.

Doumbia balla Moïse
(District des montagnes)

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites

Linfodrome.ci

|

  • SOURCE: Soir info

1 | 2