Relations Côte d'Ivoire-Burkinaba / Compaoré : «C'est un grand bonheur de retrouver Ouattara en pleine forme »


05/03/2014
Les présidents Alassane Ouattara et Blaise Compaoré au terme de leur entretien.
Le Président du Burkina Faso, Blaise Compaoré a séjourné ce, mardi 4 février , à Abidjan pour une visite d’amitié et de travail de quelques heures. A cette occasion, il a été reçu en audience par le Chef de l'Etat, Alassane Ouattara.

Après plus de trois heures d'échanges entre les deux hommes d'Etat à la résidence du Président ivoirien à Cocody Golf, Blaise Compaoré a exprimé son «grand bonheur» de retrouver son frère en «pleine forme, surtout après cette épreuve douloureuse », car, a-t-il expliqué «rester dans un hôpital même quand on n'est pas malade, c'est douloureux». «Il nous faut continuer d'apporter notre contribution de façon harmonisée pour que la voix de l'Afrique soit toujours plus forte», a ajouté M. Compaoré. S'adressant directement à M. Ouattara, M. Compaoré s'est dit également heureux de voir l'enthousiasme avec lequel le peuple ivoirien s'est mobilisé pour l'accueillir à son retour de la France.

Le président Ouattara, détendu, habillé d'un ensemble boubou bleu et prenant appui sur une canne, a remercié son "frère" pour ce geste de "solidarité" tout en faisant noter que la Première dame du Burkina Faso, Chantal Compaoré lui a rendu visite « à l'hôpital américain». « Merci encore pour toutes les attentions dont j'ai fait l'objet de votre part et de la part de Mme Compaoré (...) au nom de toute la famille Ouattara et de tout le peuple ivoirien, je voudrais vous remercier de votre disponibilité, de votre gentillesse et vous dire que vous êtes notre frère », a affirmé avec émotion M. Ouattara en s'adressant à son tour à Blaise Compaoré.

Le tête-à-tête entre Alassane Ouattara et Blaise Compaoré a été aussi l'occasion de passer en revue «les questions qui préoccupent nos deux pays frères et amis», a poursuivi le Chef d'Etat Burkinabè. Au nombre de ces questions, a affirmé M. Compaoré, figure «le traité d'amitié entre les deux pays et notre engagement pour l'Afrique de l'Ouest». A ce propos, le Président du Faso a annoncé la tenue à la fin du mois de juillet prochain, à Ouagadougou, d'un sommet relatif au traité d'amitié entre la Côte d'Ivoire et le Burkina Faso. « Nous serons à Ouaga fin juillet", a confirmé, pour sa part, le Président Alassane Ouattara. Outre les chantiers entrant dans le cadre du Traité d'amitié et de coopération entre Ouagadougou et Abidjan, les deux hommes d'Etat, ont évoqué les questions de coopération bilatérale, sous-régionale et internationale. En sa qualité de Président en exercice de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), Alassane Ouattara a également évoqué avec son hôte, « les questions de sécurité et de paix, notamment dans la bande sahélo-saharienne ». Des sources affirment que la situation de son pays après la démission en cascade d'éminents cadres de son parti, le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) a également été évoquée lors des échanges. Selon nos sources, les deux présidents se sont accordés sur la conduite à tenir afin de ramener le calme au pays des hommes intègres.

Blaise Compaoré a été accueilli par le Président de l'Assemblée nationale, Guillaume Kigbafori Soro et le Premier ministre Daniel Kablan Duncan, à l'aéroport international Félix Houphouët-Boigny d'Abidjan où son avion a atterri à 12h05 Gmt, M. Compaoré n'a fait aucune déclaration. Il s'est immédiatement rendu à Cocody, à la résidence de son homologue ivoirien Alassane Ouattara, rentré dimanche d'un séjour de convalescence en France. Après la rencontre qui a eu pour cadre la résidence du chef de l’Etat ivoirien à Cocody, M. Compaoré s’est envolé pour son pays.

Cyrille DJEDJED

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites

Cyrille Djedjed

|

  • SOURCE: L'inter

1 | 2