44è sommet de la Cedeao à Yamoussoukro : Le président Ouattara sur place, depuis hier

De nombreux chefs d’États déjà arrivés
Ce que la capitale politique réserve à ses hôtes
28/03/2014
Dans le cadre du 44è sommet ordinaire des chefs d’Etats et de Gouvernements de la Cedeao qui débute ce vendredi 28 mars 2014 à Yamoussoukro, la capitale politique ivoirienne, le chef de l’Etat, le président Alassane Ouattara, est depuis hier, jeudi 27 mars au pied de la Basilique Notre Dame de la Paix.

Arrivé sous le coup de 13h30 par la route, le n° 1 Ivoirien est rentré directement au palais de la présidence, à la maison des Hôtes où il a été accueilli par le premier ministre et chef de gouvernement, Daniel Kablan Duncan, entouré, pour la circonstance, des différentes autorités politiques et administratives de la cité des lacs. Il s’agit notamment du préfet de région André Ekponon, du Gouverneur du District, Dr. Thiam Augustin et du maire de la commune, Kouakou Kouadio Gnrangbé Jean. Outre le chef de l’exécutif ivoirien qui assurera jusqu’à demain samedi 29 mars les fonctions de président en exercice de la Cedeao, plusieurs autres présidents de la communauté ont déjà fait leur entrée dans la ville pour prendre part à ce sommet.

C’est le cas notamment du président Manuel Sérifo Nhamadjo de la Guinée Bissau, dont l’avion a atterri en premier lieu à l’aéroport international de Yamoussoukro peu avant 15h. Il a été suivi, à 17h14, par Blaise Compaoré, le président Burkinabé puis à 17h 24 par le président Yahya Jammeh de la Gambie suivi une dizaine de minutes plus tard par Goodluck Jonathan, le président de la république fédérale du Nigéria dont l’avion a atterri vers 17h45. Au moment où nous mettions sous presse, d’autres chefs d’Etats ou de gouvernements étaient annoncés pour ce jeudi, c’est le cas des présidents Ibrahim Boubacar Keita du Mali, ou encore de John Dramani Mahama du Ghana. Sans compter que leurs homologues de la Sierra-Léone, du Cap-Vert ou du Niger étaient aussi annoncés selon des sources non confirmées au niveau de l’aéroport où une ambiance de fête régnait à cette occasion. Il s’agissait pour les différentes communautés des ressortissants basés sur place ou partout en Côte d’Ivoire de réserver un accueil chaleureux à leurs chefs d’Etats respectifs. Ainsi, concernant le Maliens vivant à Yamousoukro mais aussi à Abidjan, une forte délégation conduite par Bakayoko Namory, et constitué de groupes de danses s’est rendue à l’aéroport longtemps avant l’heure prévue pour accueillir le président IBK.

Sur place dans la ville, les forces de l’ordre s’activent pour garantir la sécurité des personnes et des biens. Postés aux différents les carrefours et points stratégiques de la capitale politique et administrative qui a fait sa toilette des grands jours, les agents des forces de sécurité à pied ou assis dans des cargos et visiblement prêts à parer à toutes les éventualités, veillent au grain. Du côté de la fondation Félix Houphouët Boigny pour la recherche de la paix où se tiendra ce sommet, le dernier que présidera le président Alassane Ouattara, on s’active à faire les dernières retouches pour être fin prêt le jour-J. La climatisation est renforcée avec des splits installés ça et là. Sans compter que des travaux d’embellissement sont menés dans la cour et aux alentours de l’édifice. En ville, les rues et surtout l’artère principale sont nettoyées et harmonieusement pavoisées aux couleurs nationales des 15 Etats de la Cedeao à travers leurs drapeaux accrochés aux poteaux électriques. Rappelons que les travaux de ce 44ème sommet qui débuteront autour de 10h ce vendredi prendront fin le lendemain samedi 29 mars avec la désignation du successeur de président Alassane Ouattara à la tête de la communauté ouest Africaine.

Camille SIABA

(A Yamoussoukro)

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites

Linfodrome.ci

|

  • SOURCE: Soir info

1 | 2

Videodrome