Poursuite des pro-Gbagbo

Koua Justin (JFPI) : « Hamed Bakayoko va vivre le même sort que nous »


30/03/2014
Koua Justin a animé un meeting à Yopougon où il a fustigé les actions du ministre Hamed Bakayoko. Ph C.D. MEL
Le transfèrement de Charles Blé Goudé à la Cour Pénale Internationale (CPI) est une pilule amère à avaler pour le Front Populaire Ivoirien, particulièrement la jeunesse du parti conduite par son secrétaire national par intérim Koua Justin.

Lors du meeting qu'il a animé, samedi 29 mars 2014 à Yopougon, dans le quartier ''Sainte Rita'', Koua Justin a jugé que le pouvoir Ouattara est allé trop loin en permettant le transfèrement de leur leader. « Ils ont franchi le rubicon en transférant Blé Goudé à la Haye », a-t-il dit. Le premier responsable de la jeunesse frontiste a surtout pointé du doigt le ministre de l'Intérieur Hamed Bakayko qu'il considère comme le réalisateur du transfèrement de l'ancien meneur de la galaxie patriotique.

Il en veut pour preuves les propos tenus par le ministre à Williamsville, le samedi 21 mars, jour du transfèrement de Blé Goudé, pour informer la communauté nationale et internationale de ce fait. « Celui là qui a planifié, coordonné, c'est Hamed Bakayoko. Et il est fier, il est content. Hamed Bakoyoko est heureux d'avoir livré un fils digne de la Côte d'Ivoire aux impérialistes. Hamed va vivre le même sort que nous que nous sommes en train de vivre », a fait savoir Koua Justin. Pour lui, le ministre d'État a démontré toute « sa méchanceté » dans cette affaire. Il a donc appelé certains pro-Gbagbo qui composaient avec lui dans l'espoir d'obtenir la libération de Blé Goudé à se raviser.

« Aujourd'hui, nous sommes tous témoins de la méchanceté d'Hamed Bakayoko », a-t-il dit. Aux partisans et sympathisants de Laurent Gbagbo, il a demandé de s'apprêter à prendre la rue pour exiger et obtenir la libération de Gbagbo et de Blé Goudé, partant d'empêcher d'autres proches de l'ex-chef d'État d'être transférés à la CPI. « Gbagbo Laurent a respecté sa part dans l'engagement social que nous avons pris avec lui. Il a donné le meilleur de lui même pour la dignité et la souveraineté de l'Afrique. Nous pour qui il s'est battu, qu'est ce qu'on fait. Le monde entier doit savoir que Yopougon est pour Gbagbo, que la Côte vit au rythme de Gbagbo... Tous les actes que nous posons doivent démontrer notre fidélité et notre loyauté à Gbagbo », a réclamé Koua Justin.

Convaincu de la libération de ces deux pontes du régime déchu en ce moment dans les mains de la CPI, le secrétaire national intérimaire a affirmé qu'à leur retour, « leur avion, dans l'air va dépasser, l'avion de Soro qui ira à la CPI ».

César DJEDJE MEL

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2