Interdiction du congrès du Fpi : Des dizaines de policiers quadrillent le palais des sports


12/12/2014
Le palais des sports de Treichville était inaccessible, hier (Ph:d'archives)
Des dizaines d’éléments de la police nationale, appartenant aux unités de la Brigade anti émeutes (Bae), de la Compagnie républicaine de sécurité (Crs) et des commissariats de Treichville, étaient mobilisés très tôt le matin du jeudi 11 décembre 2014, autour du palais des sports de Treichville, où devait se tenir le quatrième congrès ordinaire du Front populaire ivoirien (Fpi).

Deux cargos des Crs, un cargo de la Bae et deux véhicules de type 4X4 double cabine, étaient visibles à l’entrée principale du palais des sports. Positionnés tout autour de ce complexe sportif, ils veillaient au grain. Ils étaient là pour empêcher les militants du Fpi d’avoir accès à la salle de réunion que le Bureau du congrès, présidé par Pr. Sébastien Dano Djédjé, avait retenue pour la tenue des assises.

A cause de la crise qui secoue cette formation politique, et surtout après la plainte déposée par le président du Fpi, Pascal Affi N’Guessan, une ordonnance a été prise par le président du tribunal de première instance du Plateau, Ahmed Souleymane Coulibaly, le mardi 9 décembre 2014, pour reporter ce congrès. C’est certainement en application de cette décision de justice que l’impressionnant dispositif sécuritaire a été déployé au palais des sports de Treichville.

Finalement, les militants du parti de Laurent Gbagbo ne se sont pas rendus au lieu prévu pour la tenue du congrès. Le quatrième congrès n’a donc pas eu lieu, hier jeudi 11 décembre 2014. Ces assises devraient connaître leur épilogue, le dimanche 14 décembre 2014, avec l’élection du nouveau président du Fpi. Pascal Affi N’Guessan, le président sortant, est candidat contre le fondateur de ce parti, Laurent Gbagbo.

Hervé KPODION

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites

Hervé Kpodion

|

  • SOURCE: Soir info

1 | 2

Videodrome