Crise au Fpi: Le nouveau gouvernement de Sangaré connu

Simone Gbagbo, Katinan Koné, Damana Pickass, Akoun, Douati… nommés
20/03/2015
(Photo d'archives)
Le Secrétariat général du Front populaire ivoirien (Fpi) d’Abou Drahamane Sangaré est connu depuis, le jeudi 19 mars 2015.

En effet, après une réunion présidée par le président désigné par le comité central extraordinaire du 5 mars 2015, à la Riviera 3, avec des membres de son ‘’nouveau gouvernement’’, la liste a été communiqué à la presse. Ainsi, ce nouveau secrétariat général comporte 194 membres, y compris le président.

Dans le document qui accompagne la liste, on retient que la jeunesse et la gent féminine font une percée remarquable dans cette nouvelle équipe, contrairement aux équipes précédentes. « Le nouveau Secrétariat général vient de tenir sa première session ordinaire, ce jour jeudi 19 mars 2015 avec la présence fièrement remarquée de 175 personnes et pour cause, la décision du 5 mars 2015 abroge celle du 14 août 2014, issue du Comité central du même jour. Le nouveau Secrétariat général renoue avec les figures emblématiques du Fpi originel, avec Simone Gbagbo, Pascal Kokora, Me Lanciné Gon, le doyen Sansan Kouao, Assoa Adou, Lida Kouassi Moise… », explique le document, notant deux entrées au niveau de la mobilisation de la diaspora.

Il indique que cette équipe conduite par M. Sangaré enregistre 73 départs dont « Pascal Affi N’Guessan ». Mais enregistre 108 personnes qui font leur première entrée dans cette instance de direction du parti de Laurent Gbagbo, soit plus de 55 % de l’effectif total. Selon lui, 4 membres de ce secrétariat général sont actuellement détenus, 16 sont en exil. Ce qui représente au moins 10% de l’effectif total. « Le Secrétariat général fait passer les jeunes de 3 (2%) précédemment à 13 soit 7%. Les femmes passent de 25 (18%) précédemment à 64 soit 33% pour rester conforme à nos textes qui nous font obligation de réunir 30% de femmes dans les organes dirigeants du parti », fait savoir le texte.

De façon plus explicite, « le nouveau Secrétariat général comprend 194 membres. Le Secrétariat exécutif est composé de : un président, 31 Vice-présidents (Vp) qui vont seconder le président dans sa tâche, 1 Secrétaire général (Sg), porte-parole du parti, secondé par 6 Secrétaires généraux adjoints (Sga) dont un porte-parole adjoint. Les Secrétaires nationaux (Sn) techniques et les Sn chargés de régions sont au nombre de 163 personnes ». Selon le point fait à l’issue de sa première session ordinaire, ce Secrétariat général passe de 138 précédemment à 1945 membres, y compris le président, soit un renforcement de l’équipe de 40.5%. « Il incarne une vision qui place le parti en position de combat, avec un casting de proximité et une référence historique, pour mieux faire face à toutes les adversités aussi bien internes qu’externes qui assaillent le parti de toutes parts », souligne le document.

L’on note, par ailleurs, que Simone Ehivet Gbagbo devient première vice-présidente chargée de la stratégie et de la politique générale du Fpi, quand Laurent Akoun la remplace au poste de deuxième vice-président. Kokora Dago Pascal, Assoa Adou, Lida Kouassi Moïse, Sokouri Bohui Martin, ou encore Marie-Odette Lorougnon, Lanciné Gon Coulibaly, Issa Malick Coulibaly (le directeur national de campagne de Laurent Gbagbo en 2010), Amon Ago Marthe, Bamba Massany, Emile Guiriéoulou, Léon Emmanuel Monnet... sont nommés vice-présidents. Alphonse Douati est confirmé au poste de Secrétaire général, porte-parole du Fpi. Il est secondé par Koné Boubakar, Tapé Kipré, N’Guessan Lavri Nicolas, Zagol Claude Dieudonné, Kassi Lucie Désirée et Koua Justin qui vient d’être promu. M. Koua occupe le poste de Secrétaire général adjoint chargé des relations avec les syndicats et les organisations de masse. Michel Gbagbo, Damana Adia Pickass, Koné Katinan Justin, Clotilde Ohouochi, Ipou Jocelyne sont nommés Secrétaires nationaux (Sn). De même que Dahi Nestor, Cissé Mariam Marie-France de la jeunesse, Demba Traoré, Mangly Alphonse, Dr Blé Christophe.

Hervé KPODION

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites

Hervé Kpodion

|

  • SOURCE: Soir info

Videodrome