Marche annoncée de l’opposition/ Un bus calciné à Yopougon


10/09/2015
A l’initiative de la Coalition nationale de la jeunesse pour le changement (CNJC), une marche de protestation contre la candidature d’Alassane Ouattara était prévue ce jeudi 10 septembre 2015 sur toute l’étendue du territoire nationale.

Un tour dans plusieurs communes du District d’Abidjan ce jour nous a permis de constater que les jeunes de l’opposition ne sont pas parvenus à ‘’paralyser’’ la capitale ivoirienne comme annoncé.

Seule Yopougon s’est signalé. La commune qualifiée de bastion historique du Front populaire ivoirien (FPI) de Laurent Gbagbo a été le théâtre d’actes de vandalisme. C’est que peu après 9 heures, deux bus de la Société des transports d’Abidjan (SOTRA) ont été pris à partie et incendiés par des jeunes.

Si l’un des véhicules a été sauvé par les populations riveraines, le second a été complètement calciné. Au moment de notre arrivée sur les lieux autour de 11 heures le calme régnait dans le quartier qui avait été investi par plusieurs éléments de la Police nationale.

A Koumassi, Marcory, Porte-Bouet, Cocody et Treichville, les populations vaquaient normalement à leurs activités. Aucune perturbation due à uaux manifestations n’a été observée au moment de notre passage dans ces communes en fin de matinée.

Notons que dans les villes de Gagnoa et Bonoua, des manifestations un peu plus importantes ont été signalées.

Abraham KOUASSI

|

  • SOURCE: Linfodrome

Videodrome