Justice ivoirienne

Samba David condamné à 6 mois de prison ferme


05/10/2015
Samba David pourrait suivre les élections présidentielles depuis la prison. (Photo d'archives)
Le coordonnateur national de la Coalition des indignés de Côte d’Ivoire (Cici), Samba David, arrêté à son domicile, le dimanche 13 septembre 2015, est passé en jugement, le mercredi 30 septembre 2015, au tribunal de première instance du Plateau, selon la procédure de flagrant délit.

Accusé de ‘’trouble à l’ordre public, discrédit sur une décision de justice, provocation d’un attroupement non armé et complicité de destruction volontaire d’objets’’, il a été condamné à 6 mois de prison ferme, vendredi 2 octobre 2015. « Non seulement Samba David n’a pas été pris en flagrant délit des faits qui lui sont reprochés. En outre, les supposés faits ont été commis à Yopougon, où réside notre client. Par conséquent ce tribunal n’a pas compétence de juger notre client », avait déclaré Me Bobré Félix, l’avocat de Samba David.

Avant de requérir 5 ans de prison, le Procureur de la République, Claude Yao, avait présenté les circonstances qui ont amené à l’arrestation du leader de la Cici. Pour lui, Samba David a appelé à manifester contre une décision du juge constitutionnel, le 10 septembre 2015, notant que cet appel avait pour objectif de créer la chienlit dans le pays.

Me Dako Zahui, membre du collectif des avocats des partisans de Laurent Gbagbo, qui défend Samba David, a critiqué les conditions de détention de son client. « Mon client, en tant que citoyen de ce pays, jouit du droit que lui confère la constitution. Il peut appeler à manifester contre une décision de justice, quand il estime que cette décision viole la constitution de son pays. Il ne mérite pas pour cela d’être détenu au secret. On ne doit pas utiliser la loi et la justice, pour détruire les autres. Une catégorie de citoyens est autorisée à manifester, tandis qu’une autre est privée de ce droit », a-t-il regretté. Au final, Samba David a été condamné à 6 mois de prison ferme.

Hervé KPODION

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites

Hervé Kpodion

|

  • SOURCE: Soir info

1 | 2

Videodrome