Invités à retirer leurs candidatures : Des candidats indépendants défient Bédié


30/11/2016
Invités à retirer leurs candidatures : Des candidats indépendants défient Bédié
Henri Konan Bédié a des soucis avec des cadres de son parti qui refusent de suivre la ligne de conduite du Pdci
Ils sont 18 membres des instances du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (Pdci) à avoir fait acte de candidature sous la bannière ''indépendant''. Ils affronteront donc les candidats officiels du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp), coalition à laquelle ils appartiennent, lors des législatives du 18 décembre prochain.

Pour éviter un tel scénario, le secrétaire exécutif du Pdci, Maurice Kakou Guikahué, a convoqué ces candidats, hier mardi 29 novembre, au siège dudit parti à Cocody. A l'ordre du jour se trouvait un seul point : le retrait de leurs candidatures pour préserver la discipline interne dans l'Alliance au pouvoir. Les échanges ont duré plusieurs heures.

Selon le mode opératoire, chaque candidat a été rencontré seul par le secrétaire exécutif. Après les échanges, le candidat fait face à la presse pour dire si oui ou non il retire sa candidature. Presque tous les candidats ont maintenu leurs candidatures. Même si certains n'ont pas été explicites, leurs propos laissaient entrevoir leur volonté d'être dans la course au poste de député. Le coordonnateur régional du Pdci dans le Bounkani, Palé Dimaté, a tenu des propos alambiqués à la presse.

A la question de savoir s'il retirait sa candidature, celui que les populations surnomment ''l'Eléphant du Bounkani'' a indiqué que ''la liste à la tête de laquelle il se trouve est représentative à Bouna''. « Notre liste est composée d'un militant du Pdci, du Rdr, de la société civile. C'est une liste représentative. On m'a demandé de retirer ma candidature, mais nous ne sommes pas seuls », a déclaré Palé Dimaté.

Il faut rappeler que ce cadre du Pdci en a gros sur le cœur. Récemment, au cours d'une rencontre à la maison du Pdci, il avait dénoncé le choix des candidats du Rassemblement des républicains (Rdr) à Bouna. Ce jour-là, il a dit à Guikahué que c'est une erreur de croire que Bouna est le bastion du Rdr, dans la mesure où jusqu'en 2011, cette commune était sous la coupole du Pdci. « Nous avons travaillé depuis des années pour réveiller nos bases conformément aux instructions reçues par la direction. Pendant que nous faisions ce travail, nous sommes surpris qu'on choisisse uniquement des candidats du Rdr, sous le prétexte que Bouna est le bastion de ce parti. Nous avons travaillé dans l'esprit du Rhdp et la direction nous a trahi », avait déclaré Palé Dimaté. Frustré, il a constitué sa liste d'indépendants, qu'il a déposée à la Commission électorale indépendante (Cei), qui l'a validée.

L'Elephant du Bounkani est donc candidat, contre le choix du Rhdp, au grand dam de son parti, qui tente une ultime médiation, avant de prendre une décision. D'autres candidats comme lui n'entendent pas renoncer à leurs ambitions. C'est le cas de Vassiriki Diabaté, responsable Pdci de Man commune. Il a laissé entendre qu'il n'est pas sûr de retirer sa candidature. Idem pour Doulaye Coulibaly, délégué Pdci de Boundiali. Cet ancien patron de la direction des examens et concours a dit qu'il maintient sa candidature, tout comme Bomaly Gbouma, délégué Pdci de Yopougon 3, qui a été péremptoire : « Je ne retire pas ma candidature ».

Patrice Kanté, délégué Pdci en France, n'a pas tourné autour du pot. L'air déterminé, il dit maintenir sa candidature à Didiévi contre le candidat du Rhdp, Jeannot-Ahoussou Kouadio, proche collaborateur du président de la République et membre des hautes instances du Pdci. Téhé Antoine, délégué Pdci en Allemagne et candidat à Duékoué commune, a refusé de se prononcer sur la question. « On n'a pas parlé de retrait pendant la rencontre », lâche-t-il à la presse, le regard fuyant. Pressé de questions, le candidat indique que la question de sa candidature est une lapalissade. Le seul candidat à avoir clairement dit qu'il se retirait de la course, c'est Adama Coulibaly de la circonscription de M'bengué.

Les rencontres se poursuivent encore aujourd'hui mercredi. Dibi Bogro Fidèle, délégué Pdci à Fresco, a promis de donner une réponse aujourd'hui. Pour cette première journée, la moisson a été maigre pour le secrétaire exécutif. Mais Maurice Kakou Guikahué est décidé à ne pas lâcher prise. Il compte mettre tout en œuvre pour obtenir des cadres du Pdci candidats leur retrait de la course, au nom de l'esprit de solidarité de la coalition houphouëtiste.

Y.DOUMBIA

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Yacouba Doumbia

|

  • SOURCE: L'inter

1 | 2

Videodrome