Gouvernement ivoirien: Le remaniement n'a pas eu lieu, Jean Claude Brou toujours à son poste de ministre, ce qui s'est passé à sa rencontre avec Ouattara


28/02/2018
Gouvernement ivoirien: Le remaniement n'a pas eu lieu, Jean Claude Brou toujours à son poste de ministre, ce qui s'est passé à sa rencontre avec Ouattara
Le ministre de l'Industrie et des Mines, Jean Claude Brou (au milieu), a rencontré le chef de l'Etat, en présence du vice-président, Daniel Kablan Duncan (à g)

On attendait un réaménagement technique, voire un mini-remaniement du gouvernement ivoirien, ce mercredi 28 février 2018, en raison du départ du ministre de l'Industrie et des Mine, Jean Claude Brou, appelé à d'autres fonction, à la tête de la Commission de la Communauté éconoique et de développement de l'Afrique de l'Ouest. Mais, ce remaniement n'a pas eu lieu. Le Conseil des ministres qui a eu lieu ce jour, a été tout ordinaire que les précédents. Il n'y a pas eu de ministre sorti ou de ministre entrant, même pas de permutation de postes. Ainsi, Jean Claude Brou, qui prend fonction, ce jeudi 1er mars 2018, à la présidence de la Commission de la Cedeao, à Abuja, demure à son poste de ministre. Ce qui sous-entend que le ministre ivoirien de l'Industrie et des Mines va cumuler ces nouvelles charges avec ses fonctions actuelles de membre du gouvernement de son pays. 

En tout état de cause, Jean Claude Brou, comme il était prévu sur l'agenda du chef de l'Etat, est allé predre les dernières instructions avant de rejoindre son poste. Il a été reçu par le président de la République, dans la soirée de ce mercredi, en présence du vice-président de la République, Daniel Kablan Duncan, au Palais présidentiel d'Abidjan. Le nouveau président de la Commission de la Cedeao, selon une note d'information des services de la Présidence ivoirienne, est allé témoigner sa gratitude au Président de la République, au moment où il s’apprête à rejoindre Abuja (Nigeria) pour prendre fonction. 

A travers cet entretien avec le Chef de l’Etat, il a voulu bénéficier de ses conseils avisés et recommandations pour la réussite de la mission à lui confiée. Aussi, a-t-il traduit le « grand honneur » qui lui, mais également à la Côte d’Ivoire qui va présider à travers sa personne, la Commission de la CEDEAO. Le collaborateur du président Ouattara a même reconnu l'ampleur des défis à relever qui l'attendent. Promettant faire en sorte que, sur la base des progrès déjà réalisés et à travers des actions, des mesures et politiques à mener, le processus d’intégration sous- régional puisse avancer. Pour ce faire, Jean Claude BROU souhaite pouvoir compter sur le soutien de l’ensemble des Ivoiriens. Comment va-t-il s'y prendre? Aura-t-il à faire la navette entre Abuja et Abidjan? Ou va-t-il céder son fauteuil au gouvernement comme l'annonce les bruits dans les couloirs du Palais? Les jours à venir le diront. 

En attendant, Jean Claude Brou, faut-il le noter, est l'un des plus fidèles compagnons du président de la République dans l'ombre de qui il a fait sa carrière dans les finances tout comme l'actuel vice-président de la République, Daniel Kablan Duncan. Ce qui lui vaut la confiance d'Alassane Ouattara qui a pesé de tout son poids pour son choix à la tête de la Commission de l'organisation régionale.

F.D.BONY

Félix D. Bony

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2

Videodrome