Guéssabo : accident de la circulation en pleine gare routière

Un camion-remorque se renverse sur commerçants et clients : 5 morts et 5 blessés graves


13/08/2012
Le camion-remorque à la base du drame, étalé de tout son long.
Dans la soirée du vendredi 10 août 2012, la localité de Guessabo, située dans la sous-préfecture de Zoukougbeu, a été endeuillée. Un accident de la circulation y a fait de nombreux morts et blessés graves.

Des informations recueillies, il ressort qu’un camion de marque Daf, immatriculé 6564 0J 01 pour la cabine et 1654 AY 01 pour la remorque, part de la ville d’Issia. A son bord, essentiellement des sacs de sel qu’il part livrer à Man. Le parcours est sans couacs majeurs. Du moins, jusqu’à Guéssabo où il parvient aux alentours de 19h. Une localité-carrefour dont la gare grouille toujours de monde. Notamment, des voyageurs, des commerçants et des clients. C’est qu’en ces lieux, les freins du mastodonte lâchent subitement. Le conducteur comprend qu’il y a danger.

Alors, comme solution pour éviter un carnage certain, il sort sa tête par la fenêtre et par des grands gestes et des cris, il appelle à dégager la voie. A ce moment-là, son camion, désormais impossible à arrêter, va à vive allure. Et il se trouve malheureusement un autre mastodonte qui le précède. Un camion sur lequel il fonce tout droit. Il faut absolument éviter de le percuter à l’arrière.

A cet effet, la solution pour le chauffeur, du camion-remorque fou, se trouve dans un dépassement. Mauvaise option. Car dès qu’il donne un grand coup de volant pour engager la manœuvre de dépassement, il perd le total contrôle de son engin. Celui-ci, de tout son poids, se renverse sur des clients et commerçants discutant de prix de marchandises.

Les éléments des Frci et ceux de l’Onuci alertés accourent sur les lieux du drame. Ils extraient du dessous du camion, quatre morts. Ce sont trois dames et un homme. Six blessés graves sont également déplorés. Ceux-là sont évacués en direction de l’hôpital général de Duékoué, ville proche de là. Hélas, en chemin, un des blessés rend l’âme. Notons que les éléments de la gendarmerie, arrivés sur place, ont procédé au constat d’usage.

Julien LENOIR

(Correspondant régional)


Linfodrome.ci

|

  • SOURCE: Soir info