Koumassi: Plusieurs domiciles perquisitionnés


21/08/2012
Dans la nuit du samedi 18 au dimanche 19 août 2012, plusieurs domiciles ont été perquisitionnés par les forces de sécurité (Frci, Gendarmerie et Police) dans la commune de Koumassi, précisément à la Sicogi 1 et 2.

Selon plusieurs témoignages, c’est à partir de 3h du matin, que les corps habillés ont investi l’espace partant de l’hôpital de Koumassi en passant par la zone du camp commando pour à arriver à l’école primaire ‘’les Pépinières’’. Arrivés à bord de plusieurs cargos, les forces mixtes (Police, Gendarmerie et Frci) ont passé au peigne fin plusieurs domiciles. ‘’Ils (les agents) se retrouvaient devant les concessions, se présentaient et demandaient aux habitants d’ouvrir les portes pour perquisition. Tout était fouillé. Ils ne nous ont pas violentés’’, nous a indiqué, le lundi 20 août 2012 par téléphone, un chef de famille résidant à la Sicogi 1. ‘’Lorsqu’ils arrivent en groupe devant une maison, un policier et un gendarme y entrent et procèdent à la perquisition et aussi au contrôle des pièces d’identité. Pendant ce temps, les autres dont des Frci attendent sur le qui-vive dehors’’, a-t-il précisé.

Pour en savoir davantage sur l’objet de ces perquisitions, un officier des Forces républicaines de Côte d’Ivoire (Frci) que nous avons joint, a laissé entendre : ‘’Il y a eu plusieurs attaques ces derniers jours à Abidjan comme à l’intérieur du pays. Nous perquisitionnons pour voir si des armes et des munitions ne sont pas cachées à certains endroits du pays. En plus, ceux qui attaquent se fondent dans la population. Il s’agit de les retrouver’’. Relativement au bilan des perquisitions, nous n’avions pas de précisions au moment où nous mettons sous presse.

BAMBA I.