Acquittement de Gbagbo et Blé Goudé par la Cpi, présidentielle 2020… : Yasmina Ouégnin lance un appel aux Ivoiriens


15/01/2019
Acquittement de Gbagbo et Blé Goudé par la Cpi, présidentielle 2020… : Yasmina Ouégnin lance un appel aux Ivoiriens
L'honorable Yasmina Ouégnin, tout en saluant la décision de la Cpi en faveur de Gbagbo et Blé Goudé, appelle les acteurs politiques à la retenue

Fidèle à sa ligne pour le rassemblement, sans distinction, des Ivoiriens pour booster la réconciliation nationale encore recherchée, la députée de Cocody, Yasmina Ouégnin a réagi spontanément à l’annonce de la décision d’acquittement par la Cour pénale internationale (Cpi), des ex-dirigeants ivoiriens, Laurent Gbagbo, et Charles Blé Goudé. Dans sa déclaration, dont copie est parvenue à linfodrome.ci, l’Honorable Yasmina lance un appel aux Ivoiriens, dans leur ensemble. L’intégralité de son texte.

Déclaration relative à l’annonce de l'acquittement du Président LAURENT GBAGBO & du Ministre CHARLES BLE GOUDE

Depuis ma première législature, je me suis attelée à mettre en œuvre tous les moyens ayant pour but de rassembler les Ivoiriennes et les Ivoiriens, car la Réconciliation nationale demeure, à mon sens, un préalable à la Paix et au Développement auxquels ont droit tous nos compatriotes.

En acquittant le Président Laurent Gbagbo et le Ministre Charles Blé Goudé, la Chambre de 1ere Instance de la Cour Pénale Internationale met à nu la vacuité du dossier du Procureur et nous donne de voir, par la même occasion, deux de nos frères ivoiriens retrouver leur liberté. Ce qui devrait leur permettre de revenir prendre, je l’espère, une part active à l’avancée de notre Nation.  

Toutefois, je ne peux m’empêcher d’avoir une pensée pour toutes les victimes, non seulement celles de la crise post-électorale de 2010, mais également, celles engendrées par tous les évènements liés aux trop nombreux remous sociaux, militaires et politiques de ces trois dernières décennies. A cet égard, il serait bon que l’une des recommandations faites par la Commission Dialogue Vérité et Réconciliation, dans son rapport final, soit immédiatement mise en œuvre; celle relative à une démarche mémorielle afin que « Plus jamais ça !!! » dans notre cher pays.

En ce qui concerne les différents débats portant sur les élections de 2020, les actuels développements de la scène politique ivoirienne devraient suffire à inviter les uns et les autres à plus d’humilité.

Il faut impérativement consacrer, dans l’urgence, l’essentiel de nos énergies à l’édification d’une Nation réconciliée. Ce n’est qu’une fois cette étape franchie, que l’on pourra sereinement et de façon responsable prétendre à toute ambition légitime de gestion des affaires publiques.

La décision de la CPI suscitera, bien évidemment, des liesses populaires ou des manifestations de déception selon les cas. Pour ma part, j’en appelle au sens de la retenue de tous les Ivoiriens afin que soient privilégiées les conditions d’une véritable Cohésion sociale et l’expérience d’une Paix retrouvée.

Dans mon adresse à la Nation en ce début d’année 2019, je soulignais ma conviction que pour le bien de la Côte d’Ivoire, terre en quête perpétuelle d’elle-même, car traversée par trop de convulsions, un véritable attachement aux valeurs de Paix et de Respect de la Différence nous apporterait des lendemains meilleurs. J’ose croire que l’actualité de ce 15 janvier servira cette noble cause.

Yasmina Ouégnin, Députée de Cocody.

NB: Le titre et le chapeau sont de la Rédaction

Félix D. Bony

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2

Videodrome