Pdci-Rda : Un autre cadre rejoint Ouattara et confie à Adjoumani : « J’ai été humilié, je viens laver l’affront »


21/05/2019
Pdci-Rda : Un autre cadre rejoint Ouattara et confie à Adjoumani : « J’ai été humilié, je viens laver l’affront »
Dr Augustin Dougrou, lors de son audience avec le ministre Adjoumani, porte-parole principal du Rhdp

L’ancien député de Gagnoa Sous-préfecture a rejoint officiellement le Rassemblement des Houphouëtistes (Rhdp), ce mardi 21 mai 2019, au cours d’une rencontre avec le ministre Kobenan Kouassi Adjoumani, porte-parole principal du parti au pouvoir.

Certainement le dernier, mais peut-être pas le tout dernier, un autre cadre du Pdci-Rda vient de rejoindre le Rassemblement des Houphouëtistes (Rhdp) du président de la République, Alassane Ouattara. Il s’agit de l’ancien député de Gagnoa Sous-préfecture, Dr Augustin Dougrou Savouré, qui a été reçu en audience, ce mardi 21 mai 2019, par le ministre Kobenan Kouassi Adjoumani, président du mouvement ‘’Sur les Traces d’Houphouët-Boigny’’. Le directeur régional de la Santé de l’Indénié-Djuablin a définitivement déposé ses bagages dans le train du parti au pouvoir, et il le fait savoir de haute voix. « Je suis un ancien nouveau, parce que j’ai battu campagne pour le Rhdp. Aux dernières élections, j’ai battu campagne pour le Rhdp, pour Djédjé Bagnon qui a gagné valablement, avec un écart que vous connaissez. Aujourd’hui, je viens pour concrétiser officiellement, pour parler devant témoin, devant le ministre Adjoumani qui n’a pas fait de difficulté à me recevoir. Je le fais à cœur ouvert, je le fais franchement et honnêtement. Je viens adhérer officiellement au RHDP avec la caution du mouvement ‘’Sur les Traces d’Houphouët-Boigny, parce que je demeure Houphouétiste ».

Ce sont là, les premiers mots du nouvel adhérent au parti unifié au pouvoir, qui ne manquera pas de donner au porte-parole du parti au pouvoir les raisons de son départ du Pdci-Rda, sa famille d’origine, au Rhdp. « Nous avons été humiliés. Moi, j’ai été humilié. C’est l’affront que je viens laver. Il y a longtemps que j’attends dans l’ombre », explique Dr Dougrou qui déplore le non-respect de la parole par ses ex-dirigeants politiques. En plus de ce qu’il ne tarit pas d’éloge devant le bilan des réalisations du pouvoir actuel. « Je viens au Rhdp, parce qu’on ne cache pas le soleil avec le doigt, de ce qu’est réalisé en Côte d’Ivoire aujourd’hui. La route de Gagnoa est en train d’être faite, ce que les autres n’ont pas fait. A Abengourou, il y a des routes. A Abidjan, aujourd’hui, il n’y a plus de crevasses. Mais, il faut saluer tous ces efforts et encourager le président de la République Alassane Ouattara qui les faits. C’est pour cela que je suis là!»

F.D.BONY

Infos : Sercom

Félix D. Bony

|

  • SOURCE: Linfodrome

Videodrome