Après la rencontre avec Gbagbo, Bédié appelle Blé Goudé et parle avec lui, ce que les deux hommes se sont dit


20/08/2019
Après la rencontre avec Gbagbo, Bédié appelle Blé Goudé et parle avec lui, ce que les deux hommes se sont dit
Bédié a parlé avec Blé Goudé, vendredi dernier

C’est un coup de fil qui intervient après la rencontre mémorable, le lundi 29 juillet 2019, à Bruxelles, entre Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo. Le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire-Rassemblement démocratique africain (Pdci-Rda), dans la dynamique de rapprochement avec ses adversaires de la présidentielle de 2010 en Côte d’Ivoire, multiplie les initiatives. A Paris, en France depuis le matin du mardi 2 juillet 2019, il a passé, dans l’après-midi du vendredi 16 août 2019, un coup de fil à Charles Blé Goudé, en liberté sous conditions à La Haye, aux Pays-Bas.

L’ex-chef de l’Etat ivoirien (1993-1999) venait de recevoir, dans sa résidence de la capitale française, le Directeur de cabinet et porte-parole du fondateur du Congrès panafricain pour la justice et l’égalité des peuples (Cojep), Diaby Youssouf.

Henri Konan Bédié a donc jugé important et opportun de parler au téléphone avec Charles Blé Goudé. Le « Sphinx de Daoukro » a, selon des sources informées, félicité le « génie de Kpo » pour le travail qu’il fait depuis sa libération sous conditions, le vendredi 1er février 2019, par la Cour pénale internationale (Cpi). En clair, il s’est réjoui du discours de paix et de réconciliation prôné par l’ex-leader de la jeunesse pro-Gbagbo. Mieux, il l’a encouragé à continuer en ce sens. Le successeur de Félix Houphouët-Boigny à la tête du Pdci-Rda et de l’Etat ivoirien a dit à son interlocuteur, que la Côte d’Ivoire a encore des jeunes sur lesquels, l’on peut compter. Le chef du parti septuagénaire a, en outre, promis d’envoyer prochainement, une délégation de sa formation politique, échanger, à La Haye, avec Charles Blé Goudé dont le parti organisait son premier congrès ordinaire, à Abidjan, les samedi 17 et dimanche 18 août 2019.

Naturellement, le ministre de la Jeunesse, de l’emploi et de la formation professionnelle du gouvernement post-électoral de Laurent Gbagbo (2010-2011) a apprécié, à sa juste valeur, et l’appel et le contenu du message du numéro 1 du Pdci-Rda, qui a rompu, l’an dernier, les amarres politiques avec le président ivoirien, Alassane Ouattara.

Charles Blé Goudé s’est, pour ainsi dire, honoré par ce coup de fil. Il a fait savoir à l’ex-président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire qu’il se sent honoré par ce qu’il venait de faire à son endroit, soulignant qu’il est un instrument au service de la paix dans son pays. Le nouveau-ancien président du Cojep a ajouté qu’il attend impatiemment la délégation du Pdci-Rda que Bédié doit envoyer vers lui.

SYLLA Arouna

SYLLA Arouna

|

  • SOURCE: Soir info

1 | 2

Videodrome