Politique nationale/ Guillaume Soro : « Cette Cei porte en elle les germes des conflits futurs »

« Je suis extrêmement inquiet pour la Côte d’Ivoire »
13/10/2019
Politique nationale/ Guillaume Soro : « Cette Cei porte en elle les germes des conflits futurs »
Guillaume Soro a peur pour la Côte d’Ivoire

L’ancien président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, Guillaume Soro a dénoncé la Commission électorale indépendante (Cei), au cours d’une rencontre avec la diaspora africaine en Espagne, le 12 octobre 2019.

 

« Cette Cei porte en elle, les germes de conflits futurs », a critiqué Guillaume Soro, au cours de cette Crush party avec la diaspora africaine vivant en Espagne. Pour lui, cette institution étatique n’est pas consensuelle. « Or qu’est-ce qu’on constate, unilatéralement Alassane et son gouvernement ont mis en place une Cei partisane et parcellaire. Une Cei qui est loin de faire le consensus, semant ainsi, les germes des conflits futurs », a-t-il martelé.

Avant d’exprimer ses inquiétudes : « En abordant la question de la Cei, dans toute sa gravité, je suis extrêmement inquiet pour la Côte d’Ivoire. Ecoutez-moi bien : je suis extrêmement inquiet pour la Côte d’Ivoire. Parce que généralement en Afrique, la guerre ou les guerres partent des élections mal organisées. Si je mens, vous m’arrêtez. C’est pourquoi, la Cei est un instrument stratégique, capital pour la paix dans les pays en Afrique », a-t-il laissé entendre. Guillaume Soro veut que sa crainte soit contagieuse : « Ecoutez-moi, c’est un homme d’expérience qui vous parle. C’est un homme qui a organisé une élection en Côte d’Ivoire. C’est un homme qui a écrit les textes de la Cei en Côte d’Ivoire ».

Jonas BAIKEH

Jonas BAIKEH

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2

Videodrome