Côte d’Ivoire/ Rébellion de 2002 : Un proche de Guillaume Soro dévoile les véritables instigateurs et fait des révélations troublantes, ce qu’il dit d’Alassane Ouattara


19/11/2019
Côte d’Ivoire/ Rébellion de 2002 : Un proche de Guillaume Soro dévoile les véritables instigateurs et fait des révélations troublantes, ce qu’il dit d’Alassane Ouattara
Ce proche collaborateur de Guillaume Soro est très remonté contre Kobenan Kouassi Adjoumani, porte-parole du Rhdp

A l’approche de la présidentielle d’octobre 2020, la crise entre les camps Soro et Alassane Ouattara s’intensifie. Les deux camps en quête de légitimité politique s’empoignent de part et d’autres et livrent des secrets, qui jusque-là, étaient seulement connus par les dieux. Alors que Guillaume Soro, l’ex-président de l’Assemblée nationale est accusé d’être le potentiel instigateur des différentes crises survenues en Côte d’Ivoire, des voix autorisées, et non des moindres, s’élèvent pour le dédouaner. Et dévoilent l’identité des véritables instigateurs de la rébellion meurtrière de 2002. Aux nombres de celles-ci, figure, celle de l’ex-député Konaté Zié, proche collaborateur de Guillaume Soro.

Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux et dédiée à Kobenan Kouassi Adjoumani, porte-parole principal de la coalition au pouvoir, le Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp), ce cadre pro-Soro, qui ne semble pas avoir la langue dans sa poche s’est ouvertement attaqué au camp Alassane Ouattara. Qui depuis quelques temps traite son mentor de terroriste.

« Le ministre Adjoumani cherche à incriminer Guillaume Soro par rapport à la rébellion qu’il trouve comme un gros péché. Guillaume Soro a fait la rébellion il n’est pas ceci il n’est pas cela, mais Guillaume Soro n’était pas le seul, dans le gouvernement dans lequel tu es, quand tu parles il faut faire attention, il faut faire très attention au discours politiqueDans le gouvernement où tu te trouves, Amadou Koné, le ministre du transport était un rebelle, tu ne parles pas de lui, dans le même gouvernement, Sidiki Konaté était un rebelle, dans ce même gouvernement Moussa Dosso était un rebelle, dans ce même gouvernement, Félix Anoblé était un rebelle, je sors de là. Tous les officiers de l’armée d’aujourd’hui ont tous été rebelles.», a réagi Konaté Zié, aux lendemains de la sortie de Kobenan Kouassi Adjoumani, l’actuel ministre de l’Agriculture. Sortie au cours de laquelle, il s’est ouvertement attaqué à Guillaume Soro, le traitant de rebelle.

Réponse du berger à la bergère, la réaction des cadres pro-Soro, ne s’est pas fait attendre. « Tu dis que la rébellion a planté le glaive dans la face de la mère patrie, c’est de tout ce monde-là que tu parles, c’est de tout ce monde qui a adhéré à la cause là que tu parles. Il faut que tu le comprennes et 90% de tout ce monde, tu les réunis, ils te diront qu’ils ont fait celle rébellion à cause d’Alassane Ouattara. Ils te le diront, ce n’est pas à moi de te dire qu’il y a un chef de guerre qui a fait un meeting et les éléments existent pour dire que c’est à cause d’Alassane Ouattara on n’a pris les armes. Donc quand tu traites cette rébellion là aujourd’hui d’assassin de tueur, c’est de cette population citée plus haut que tu parles, par ricochet tu parles d’Alassane Ouattara. Parce que pour cette population, nous avons fait cette crise.», a révélé Konaté Zié, visiblement très remonté contre le camp du président de la République, Alassane Ouattara.

« Tu peux éteindre le feu ça il n’y a pas de problème à cela. Les ingratitudes ça existe, les escroqueries ça existe dans la vie. Il faut que tu saches que, ces mêmes militaires, aujourd’hui c’est la case de Guillaume Soro vous être en train de brûler, ils sont assis ils ne parlent pas mais ils saignent dans leurs cœurs, ils ne parlent pas mais ils saignent et je sais, tel que toi tu as parlé là, je sais que Amadou Koné n’est pas à l’aise y compris Moussa Dosso et Sidiki Konaté, Anoblé Félix était avec Ibrahim Coulibaly (IB) il a fait la rébellion donc il a contribué aussi à enfoncer le glaive dans le ventre de la nation. Tout ce monde n’est pas à l’aise. Quand tu parles, ton frère Wattao te regarde parce que quand tu dis rébellion Wattao est concerné. Ce sont tous ces enfants qui sont vos gardes de corps et qui ont fait la rébellion, c’est de tous ceux-là que tu parles. Il faut faire attention à tes propos.», a poursuivi Konaté Zié.

 

Maxime KOUADIO

 

 

 

Maxime KOUADIO

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2

Videodrome