Côte d'Ivoire

Situation socio-politique : Des dozos apportent leur soutien au président Ouattara


06/01/2020
Situation socio-politique : Des dozos apportent leur soutien au président Ouattara
Bangaly Sylla, président de la confrérie «Binkadi djiguiya» section Bouaké

Des dozos, issus de la confrérie des chasseurs traditionnels « Binkadi Djiguiya » de la section de Bouaké, ont décidé de se désolidariser de certains des leurs qui auraient emprunté la voie d'une éventuelle insurrection dans le pays.

Dans une déclaration dont L’inter a reçu copie, ces dozos, à travers leur président régional, Bangaly Sylla, disent ne pas être associés à une telle aventure. «Pendant que nous sommes en train de préparer une grande cérémonie d’hommage, de soutien et de reconnaissance à Son excellence M. Alassane Ouattara, président de la République de Côte d'Ivoire, les 9 et 10 février 2020 à Bouaké, il nous est parvenu que des gens se réclamant dozos seraient en préparation d’une insurrection à Bouaké et qu’ils auraient eu l’accord du dozoba de Bouaké », souligne Bangaly Sylla.

Avant de mentionner que sa section n'est ni de près ni de loin mêlée à d’éventuelles actions de déstabilisation. Par ailleurs, le dozoba met en garde tous ceux qui utiliseraient le nom de sa confrérie ou son nom propre pour mener une action contraire à la déontologie de la confrérie. Ces personnes subiraient la rigueur de la loi.

La confrérie Binkadi Djiguiya a, à son actif, plusieurs activités. Elle a participé au défilé du 7 août 2019, à la cérémonie d’investiture des responsables Rhdp de Bouaké ainsi qu'à l’accueil des présidents Alassane Ouattara et Emmanuel Macron à l’occasion de la pose de la première pierre du grand marché de Bouaké.

Simon DEBAMELA, à Bouaké

Simon De BAMELA

|

  • SOURCE: L'inter

1 | 2

Videodrome