Après le départ de Mabri du gouvernement, Mamadou Koulibaly : « Le Ouattara qui faisait trembler la Côte d’Ivoire n’existe plus, il est isolé et affaibli. »


14/05/2020
Après le départ de Mabri du gouvernement, Mamadou Koulibaly : « Le Ouattara qui faisait trembler la Côte d’Ivoire n’existe plus, il est isolé et affaibli. »
Mamadou Koulibaly pense que Ouattara est à l'heure actuelle affaibli

Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Albert Mabri Toikeusse, a été limogé mercredi 13 mai 2020 du gouvernement Amadou Gon Coulibaly. Un limogeage qui intervient trois (03) mois après la désignation du Premier ministre comme candidat du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) à la présidentielle d’octobre 2020. Pour l’ex-président de l’Assemblée nationale, Mamadou Koulibaly, le départ de Mabri Toikeusse est la preuve que le président de la République Ouattara est ‘’isolé’’ et affaibli’’.

Albert Mabri Toikeusse, le président de l’Union pour la démocratie et la paix (Udpci), vient de s’ajouter à la longue liste des membres fondateurs du Rhdp qui ont tourné le dos à Alassane Ouattara. Ce dernier, était ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique depuis juillet 2018. Au lendemain de ce limogeage, Mamadou Koulibaly, a décidé de briser le silence pour apporter des éclairages sur cette affaire.

Dans sa célèbre émission ‘’Jeudi, c’est Koulibaly’’, Mamadou Koulibaly, lève le voile sur la situation actuelle du président de la République, Alassane Ouattara. « Ouattara qui faisait trembler la Côte d’Ivoire en 2005 et 2010, le Ouattara qui n’était pas élu président, mais faisait la pluie et le beau temps n’existe plus. Quand il voulait quelque chose, c’est ce qui se faisait. Quand il ne voulait quelque chose, contre tout le peuple de Côte d’Ivoire, ça ne se faisait pas. C’est, ce Ouattara qui a gouverné en toile de fond depuis Marcoussis, qui a imposé les audiences foraines, imposé son introduction dans le processus électoral en dehors des textes en vigueur. C’est celui qui a imposé d’aller aux élections sans désarmement, c’est celui qui a imposé la dissolution de l’Assemblée nationale à l’époque puisque Koulibaly refusait de faire voter les textes de Marcourcis. Cette période-là, est passée. Aujourd’hui, Anacky est parti depuis longtemps, Bédié est parti, Mabri est parti. Ouattara est isolé et affaibli.», a martelé Mamadou Koulibaly. Qui estime que le moment est venu pour le peuple de Côte d’Ivoire de revendiquer ses droits.

« Levez-vous, dites ce que vous voulez. Ça ne sert à rien de dire Koulibaly, vas-y, on n’est derrière toi et puis ne rien faire après. Le discours ancien de Ouattara, c’est un cadre compétent qui a travaillé à l’international, il a un carnet d’adresse, il a de l’argent, il a des amis, il va aider la Côte d’Ivoire. Il est venu depuis 2010, les régions qui l’ont le plus supporté, les régions du nord sont relativement plus pauvre aujourd’hui par rapport au reste du pays. Lui qui parle d’unité nationale, de vivre ensemble, a divisé le nord de la Côte d’Ivoire. Ils se bagarrent entre eux. Il fait des arrestations des gens de là-bas. Ce n’est plus, le Ouattara qui vient pour défendre la dignité des nordistes. Personne ne parle plus du nord musulman contre le sud chrétien. Le discours, la propagande de Ouattara s’est estompé. Le moment est propice, levons nous pour revendiquer nos droits.», a laissé entendre Mamadou Koulibaly.

 

Maxime KOUADIO

 

Maxime KOUADIO

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2