France-Côte d’Ivoire : les nouvelles fraîches de Gon Coulibaly/ Ce qui se passe après deux hospitalisations...


17/06/2020
France-Côte d’Ivoire : les nouvelles fraîches de Gon Coulibaly/ Ce qui se passe après deux hospitalisations...
« La date du retour du Premier ministre ivoirien, plusieurs fois repoussée, demeure incertaine »...

Plus d’un mois après le début de sa convalescence en France, la date du retour du Premier ministre ivoirien, plusieurs fois repoussée, demeure incertaine. Il pourrait finalement regagner Abidjan à la fin du mois de juin.

Arrivé le 2 mai dans la capitale française, le Premier ministre a d’abord été hospitalisé à la Pitié-Salpêtrière, où il a subi un examen de coronarographie et s’est fait poser un stent. Il a ensuite entamé une rééducation cardiovasculaire dans un établissement spécialisé puis à son domicile parisien.

Mais, selon nos informations, Amadou Gon Coulibaly (AGC) a dû être à nouveau hospitalisé à la Pitié-Salpêtrière du 30 mai au 11 juin ce qui, évidemment, n’a pas manqué de susciter de nouvelles interrogations, voire une certaine inquiétude, y compris auprès du président Alassane Ouattara (ADO), jusqu’ici optimiste et confiant.

Après avoir subi une nouvelle série d’examens, AGC poursuit désormais sa rééducation, multipliant notamment les exercices physiques afin de retrouver l’intégralité de ses capacités avant de regagner Abidjan, probablement à la fin du mois de juin. Il se veut rassurant sur son état de santé, notamment, lors d’entretiens téléphoniques qu’il multiplie ces derniers jours.

Fin mai, le Premier ministre ivoirien avait reçu, entre autres, al visite de la Première dame, Dominique Ouattara, et celle de son cousin, Amadou Koné, ministre des Transports. Cette absence prolongée perturbe l’agenda d’Alassane Ouattara, qui espérait investir Amadou Gon Coulibaly courant juin comme candidat du Rhdp à la présidentielle d’octobre.

Toujours, selon , nos informations, Ado a préféré reporter un déplacement prévu en France. Un sommet extraordinaire des chefs d’État de l’Uemoa, censé se tenir en Côte d’Ivoire début juillet à Yamoussoukro, est par ailleurs en stand-by en raison de la pandémie du Covid-19, mais également l’absence du Premier ministre.

 

Source : Jeune Afrique.com

Armand B. Depeyla

|

  • SOURCE: Linfodrome

Videodrome