Élections présidentielles en Côte d’Ivoire : Un homme de Dieu appelle à plus d’engagement des forces religieuses


30/06/2020
Élections présidentielles en Côte d’Ivoire : Un homme de Dieu appelle à plus d’engagement des forces religieuses
Les forces religieuses sont invitées à descendre dans l’arène pour accompagner ce processus électoral en Côte d'Ivoire. (Ph: DR)

Pour des élections apaisées en Côte d'Ivoire, Père Donald Zagoré, de la Société des missions africaines (SMA), souhaite une réelle implication des religieux.

A quatre mois des élections présidentielles en Côte d’Ivoire, pendant que les politiques s’activent parfois avec des discours haineux à occuper l’espace, beaucoup d’observateurs s’interrogent sur la visibilité de l’Église en particulier, et des forces religieuses en générale en cette période critique de préparation des élections. Comment accompagnent-elles le futur processus électoral ? Joueront-elles le rôle d’observatrice ? Si oui, ont-elles véritablement commencé la formation de leurs observateurs ? Quelles actions mènent-elles aujourd’hui pour préparer les uns et les autres à des élections apaisées, libres et démocratiques ?

L’aspiration profonde de bons nombres de personnes est de voir les forces religieuses déjà engager le combat pour la sensibilisation en vue des élections apaisées, libres, transparentes et démocratiques par des actions tangibles. En effet, dans un pays, qui a maintenant une tradition de violence en matière d’élections, se contenter de produire des communiqués, ou tenter des médiations pour résoudre les conflits, quand le pire est déjà arrivé n’est plus à saluer. Il y a une urgente nécessité de travailler en amont.

C’est maintenant que les forces religieuses doivent descendre dans l’arène pour accompagner ce processus de leurs expertises et de leurs sagesses. La responsabilité d’avoir des élections apaisées ne relève pas uniquement des forces politiques, mais de toutes les forces vives de la nation dont les forces religieuses en font partie. Aujourd’hui, plus que jamais, il faut l’engagement de tous.

P. Donald ZAGORE, SMA

NB: Le titre et le chapeau sont de la rédaction

Irene Bath

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2

 

Videodrome