Depuis Paris/ Guillaume Soro : « C’est une gloire éphémère, car nous savons comment ils vont finir... »

«  Ils peuvent être, en apparente excellente santé, mais ce n’est qu’illusion »
03/07/2020
Depuis Paris/ Guillaume Soro : « C’est une gloire éphémère, car nous savons comment ils vont finir... »
Guillaume Soro n'a pas pu fouler le sol ivoirien.

Guillaume Soro, président du mouvement Générations et peuples solidaires (Gps), ce vendredi 3 juillet 2020, a adressé, sur sa page Facebook, ses salutations aux membres de la communauté musulmane. Un message aux allures d'une réponse codée à ceux qui pavoisent : c’est une gloire éphémère !

«C’est une gloire éphémère, car nous savons comment ils vont finir. Ils peuvent être riches, puissants, en apparente excellente santé, tout imbus d’eux-mêmes, mais ce n’est qu’illusion. Ils finiront dans les bras terribles du Maître qu’ils ont choisi, le Prince des Ténèbres », a lancé le président de Gps.

Pour lui,  il ne faut pas envier la gloire des méchants. « Oui, chers frères et sœurs, quelles que soient les difficultés ponctuelles, les épreuves que la vie nous inflige, gardons le cap sur le Bien auquel Dieu nous appelle : aimons-nous les uns les autres comme Dieu, qui fait briller son soleil sur les bons et les méchants, nous aime. Laissons-nous donc guider et faisons la volonté de Dieu en toutes circonstances », a-t-il exhorté.

Selon Guillaume Soro, celui qui agit dans la foi, la justice, la vérité et la droiture, vivra éternellement par la grâce de Dieu. «  Ce qui veut dire que nous pouvons dès à présent avoir un pied dans le paradis, si nous restons fermement attachés aux principes divins », a-t-il conseillé ses partisans.

Avant de mettre en garde ses adversaires : « Nous apprenons que Dieu égare les injustes. Ceux qui piétinent les lois divines sont aussitôt orientés par Dieu vers leur maître attitré, le Prince des Ténèbres, Satan, qui les incite à découvrir davantage les œuvres du mal qu’ils adorent. Voilà qui explique pourquoi les hommes méchants ont tendance à l’être davantage, au fil du temps. Le trou du temps les attend ».

Rappelons que Guillaume Soro qui n'est plus en odeur de sainteté avec le pouvoir d'Abidjan, vit en exil quand plusieurs de ses proches croupissent dans les geôles, en Côte d'Ivoire. A travers cette méditation partagée, l'on peut aisément lire son état d'esprit. Surtout, cinq jours après la démission de Meité Sindou de toutes ses fonctions politiques au sein de Générations et peuples solidaires.

 

Soulignons aussi que ce message intervient au lendemain du retour « triomphal »du Premier Ministre Amdou Gon Coulibaly de Paris, où il s'était rendu, il y a deux mois « pour un contrôle médical ». Tapis rouge pour Amadou Gon quand lui Soro n'a même pas pu fouler le sol ivoirien, le 23 décembre 2019, de retour de Paris.

Jonas BAIKEH

Jonas BAIKEH

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2