Retrait de Laurent Gbagbo de la liste électorale : Les pro-Gbagbo annoncent une riposte

Georges Ouégnin : « Nous allons prouver qu’il (Laurent Gbagbo) mérite d’être sur la liste électorale »
03/08/2020
Retrait de Laurent Gbagbo de la liste électorale : Les pro-Gbagbo annoncent une riposte
Georges Ouégnin entend prouver que Laurent Gbagbo mérite d'être sur la liste électorale.

La Commission électorale indépendante (Cei) a reçu la visite, ce lundi 3 août 2020, d’une délégation des pro-Gbagbo allée exiger des explications relativement au retrait de leur mentor de la liste électorale. Avec à sa tête, Georges Ouégnin, président d’Ensemble pour la démocratie et la souveraineté (Eds), les pro-Gbagbo comptent remettre les choses dans l’ordre.

Le constat du retrait de Laurent Gbagbo de la liste électorale provisoire, a poussé les leaders des « Gbagbo ou rien » à aller s’enquérir des raisons de cette action. Après un entretien avec Coulibaly Kuibiert, président de la Cei, les pro-Gbagbo promettent agir pour rétablir cette situation au cours de la période de réclamation prévue du 5 au 9 août 2020.

« Nous allons lui (Coulibaly Kuibiert) démontrer par A+B que le président Laurent Gbagbo n’a pas perdu ces droits civiques. Nous allons prouver qu’il mérite d’être sur la liste électorale. Nous allons user de tous les moyens juridiques pour prouver que Laurent Gbagbo mérite d’être sur la liste électorale », a promis Georges Ouégnin à la sortie de la rencontre avec le président de la Cei.

Bien avant, le président de Eds a fait savoir les raisons avancées par la Cei dans cette affaire de retrait de Laurent Gbagbo. « Ils disent que ce n’est pas la Cei qui est responsable. Ils ne font que les listes qu’on leur demande de faire », rapporte Georges Ouégnin qui ajoute que selon Coulibaly Kuibiert « il semble avoir deux raisons majeures pour que quelqu’un soit radié. Soit la personne est décédée (…) soit aussi le président aurait perdu ses droits civiques ».

A cela, ils indiquent avoir pris acte. « Nous avons compris ce qu’il a dit et aussi ce qu’il n’a pas dit. Parce qu’il a donné les règles générales », a laissé entendre le président d’Eds.

 

 

Alain Zadi (Stg)

Alain Zadi

|

  • SOURCE: Linfodrome

Videodrome