Côte d’Ivoire : Voici combien va coûter la présidentielle, les précisions de Coulibaly-Kuibiert, président de la Cei


04/08/2020
Côte d’Ivoire : Voici combien va coûter la présidentielle, les précisions de Coulibaly-Kuibiert, président de la Cei
La Côte d'Ivoire va devoir débourser 65 milliards de F Cfa pour organiser sa présidentielle

65 milliards de F Cfa. C’est le montant que va devoir débourser la Côte d’Ivoire pour organiser le scrutin présidentiel d’octobre 2020. L’information a été rendue publique ce mardi 04 août 2020, par Coulibaly-Kuibiert, président de la Commission électorale indépendante qui était l’invité du Press-Club de l’Union nationale des journalistes de Côte d’Ivoire (Unjci).

« L’élection coûte cher. Aux dires de mes conseillers, l’élection à venir va coûter près de 65 milliards FCFA. Voyez-vous ? Donc, quand vous me demandez chaque fois de proroger, c’est ça ! Et ça, c’est sans la prorogation. Sur le terrain, les agents enrôleurs étaient au nombre de 35 000 personnes. Et si vous devez payer 100 000 FCFA à chacun de ces pères de familles, vous voyez déjà ce que cela fait ? On demande chaque fois des prorogations. Mais la démocratie a un coût», a dit le président de la Cei. Tout en précisant que l’opération de révision de la liste électorale, à elle seule, a déjà coûté 13 milliards de F CFA.

Lire aussipresidentielle-2020-parrainage-des-candidats-voici-les-sanctions-auxquelles-s-exposent-les-electeurs-qui-parrainent-deux-candidats-a-la-fois

«Je vous dis que la révision électorale, elle seule, a coûté 13 milliards FCFA. Alors, vous pensez qu’on va mobiliser 13 milliards Fcfa chaque fois pour s’entendre dire qu’il y a 350 personnes qui sont venues se faire enrôler ? L’État essaie d’apprécier s’il y a un engouement sérieux comme cette année, pour que nécessairement et obligatoirement, en application de la loi électorale, la révision soit faite. C’est faute d’engouement que le gouvernement et la CEI ne se pressent pas toujours à faire les révisions de la liste», a expliqué, en réponse à un journaliste qui a demandé à savoir pourquoi la CEI ne fait pas une révision annuelle de la liste électorale, comme le stipule le code électoral.

 

Maxime KOUADIO

Maxime KOUADIO

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2