Côte d’Ivoire : Le journaliste Jonas Baikeh de Linfodrome copté pour assurer la modération d’un panel de la Cour pénale internationale


19/09/2020
Côte d’Ivoire : Le journaliste Jonas Baikeh de Linfodrome copté pour assurer la modération d’un panel de la Cour pénale internationale
Jonas Baikeh fait partie des grandes figures de journalisme en Côte d'Ivoire.

La Cour pénale internationale (Cpi) tiendra ce lundi 21 septembre 2020, une table ronde à Abidjan-Cocody. Placée sous le thème : « Regard croisé dans la mise en œuvre du statut de Rome : Défis et perspectives pour la promotion de la justice pénale internationale et la prévention des atrocités. », cette rencontre verra la participation de plusieurs experts en matière de droit international.

Il s’agit entre autres, d’Ali Ouattara, coordonnateur des coalitions francophones pour la Cpi, Geoffroy Julien Kouao, juriste politologue , Eric Aimée Semien, expert justice pénale internationale, Aude Le Goff, Responsable des

programmes au Fonds Fonds au profit des victimes en Côte d’Ivoire et Brahima SAKO, Juriste, Bureau du conseil public pour les victimes.

Ces derniers développeront respectivement, les thèmes relatifs à « l’action de la Cour pénale internationale de 2002 à 2020 ; à l’exercice du mandat de la Cour ;  à la qualité de victimes devant la Cpi et au partages d’expériences du Fonds au profit des victimes. ».

Pour le panel 1, intitulé : « L’action de la Cour pénale internationale de 2002 à 2020 : Quel bilan et quel avenir ? », le choix a été porté sur l’éminent journaliste, Jonas Baikeh de Linfodrome pour assurer la modération.

Restez connectez sur www.linfodrome.com pour la suite des évènements.

 

Maxime KOUADIO

Maxime KOUADIO

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2