Présidentielle 2020

Candidature d’Alassane Ouattara : "C’est son libre choix", selon la France


08/10/2020
Candidature d’Alassane Ouattara : "C’est son libre choix", selon la France
Dr

Le ministre français des Affaires étrangères, Jean Yves Le Drian, a affirmé mercredi que la candidature d’Alassane Ouattara à la présidentielle ivoirienne relève de "son libre choix", lors d’une cérémonie à Paris.

"Le président Ouattara a souhaité se représenter, c’est son libre choix", a-t-il déclaré devant la commission des affaires étrangères de l’Assemblée nationale française, près d’un mois après une entrevue entre les présidents Ouattara et Macron à l’Elysée.

La candidature du chef d’Etat sortant à l’élection du 31 octobre prochain, après son arrivée au pouvoir en 2011 et 2015, est jugée d’"illégale" selon la Constitution de 2016 par l’ensemble des partis politiques de l’opposition dont le PDCI d’Henri Konan Bédié, le GPS de Guillaume Soro ou le FPI de Pascal Affi N’Guessan.

"Il y a un processus démocratique, je ne suis pas chargé d’apprécier la nouvelle Constitution. Ce serait de l’ingérence", a avancé le chef de la diplomatie française, ajoutant : "Nous sommes très vigilants sur la manière dont vont se passer les élections". Lui qui, expressement dépêché par le président français, a eut un entretetien avec Alassane Ouattara lors des obsèques du Premier ministre Gon Coulibaly à la mi-juillet à Abidjan.

Sur 44 dossiers de candidatures enregistrés par la Commission électorale indépendante (CEI), l’organe en charge des élections, seuls quatre candidatures ont été retenues par le Conseil constitutionnel. Ce sont celles d’Alassane Ouattara, Pascal Affi N’Guessan, Henri Konan Bédié et Konan Kouadio Bertin.

Messieurs Bédié du PDCI et Affi du FPI ont suspendu leur participation à cette élection pour disent-ils inviter Alassane Ouattara à retirer sa candidature, la reforme de la CEI et la dissolution du Conseil constitutionnel et le report de cette présidentielle entre autres. Et d’appeler avec l’ensemble des autres partis de l’opposition à un meeting ce samedi.

"Nous souhaitons que cela se que cela se passe dans les meilleures conditions de calme et que les habitants de la Côte d’Ivoire puissent s’exprimer très librement", a affirmé M. Le Drian.

Pour rappel, la Côte d’Ivoire, a connu une crise post-électorale entre décembre 2010 et Avril 2011 qui a fait officiellement 3 000 morts.

La présidentielle en Côte d’Ivoire devrait se tenir le 31 octobre prochain.

Alain Tra Bi

Alain TRA BI

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2

Videodrome