Côte d'Ivoire

Présidentielle 2020 : Après l’incendie de la résidence d’Affi N’guessan à Bongouanou, l’établissement secondaire du député-maire Amalaman en feu


17/10/2020
Présidentielle 2020 : Après l’incendie de la résidence d’Affi N’guessan à Bongouanou, l’établissement secondaire du député-maire Amalaman en feu
La résidence de Pascal Affi N'guessan à Bongouanou est partie en fumée

La résidence de Pascal Affi N’guessan (FPI) à Bongouanou, ainsi qu’une partie de l’Institut d’enseignement général et technique (IEGT), un établissement secondaire appartenant au député-maire de Bongouanou, Gilbert Amalaman (FPI), sont parties en fumée, ce samedi 17 octobre 2020, à la suite de violentes manifestations dans cette ville.

Bongouanou est à feu et à sang. Selon nos sources sur place, la résidence de Pascal Affi N’guessan (président du FPI) et une partie de l’Institut d’enseignement général et technique (IEGT), appartenant au député-maire, Gilbert Amalaman (FPI), ont été incendiées ce samedi 17 octobre 2020.

A en croire nos informateurs, les manifestations ont débuté la veille, vendredi 16 octobre 2020, à la suite de l’appel au boycott de la présidentielle lancé par l’opposition. Des barricades ont été érigées à Kangandi, à l’entrée de la ville de Bongouanou. Plus tard, les manifestants ont multiplié les barricades en progressant vers le lac sacré, Sokotè. Non loin de là, toujours selon nos informateurs, des barricades ont été également érigées à Dioulakro. Toute chose qui a amené les habitants de ce quartier à réagir vigoureusement. Des affrontements ont suivi et nos sources rapportent que des blessés ont été enregistrés dans tous les camps.

Des renforts de la police sont venus de Yamoussoukro pour tenter de ramener le calme, mais au moment où nous mettions sous presse, notre interlocuteur à Kotobi a appris à Linfodrome que des barricades ont été érigées dans cette ville et également à Arrah.

La situation est très tendue dans la région du Moronou.

 

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Adolphe ANGOUA

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2