Election présidentielle

Adama Bictogo promet le remplacement des matériels électoraux détruits


17/10/2020
Adama Bictogo promet le remplacement des matériels électoraux détruits
Le matériel électoral détruit bientôt remplacé

Les jeunes du Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix, se sont donnés rendez-vous, ce samedi 17 octobre 2020 à l’espace Ficgayo de Yopougon. Ce rassemblement, pour marquer le lancement effectif des activités électorales de la jeunesse du parti. Il a été l’occasion pour les responsables du parti et membres de la direction nationale de campagne du Candidat Alassane Ouattara, de rassurer leurs militants, du remplacement des matériels électoraux détruits.

Venus d’Abobo, Adjamé, d’Attécoubé et Yopougon, les jeunesses du RHDP, se sont retrouvés à Yopougon, pour recevoir les directives de la Direction Nationale de Campagne de leur Candidat.
La rencontre a été étoffée de discours. Successivement, ils ont pris la parole. D’abord, c’est le maire Gilbert Kafana Koné, en tant que premier magistrat de la commune, d'intervenir pour souhaiter la bienvenue à ses hôtes et laisser la primeur à la jeunesse.


De Touré Mamadou Directeur National de Campagne en charge de la jeunesse, passant par Touré Souleymane, Charles Gnahoré, le message a été le même ; la jeunesse doit œuvrer pour le « UN COUP KO ». Sa concrétisation consiste à prendre d’assaut les centres d’enrôlements, en vue du retrait des cartes d’électeurs. Ils devront donc, se rendre partout pour sensibiliser la population. Car, le plus important, ce n’est pas seulement la victoire, mais battre le record du taux de participation, pour montrer la popularité de leur champion Alassane Ouattara.


Quand est venu, le tour du Directeur Exécutif, par ailleurs, Directeur de Campagne Associé Adama Bictogo, deux points ont résumé son message. Premièrement, rassurer les militants de la tenue de l’électionle 31 octobre date constitutionnelle. En ce qui,relève des casses des matérielsélectoraux, le « diamant noir » révèle : « ils cassent, on remplace. Autant, ils détruiront, autant on remplacera ». Sans oublier de les inviter à la vigilance.


La conclusion est revenue au premier ministre, directeur national de campagne Hamed Bakayoko. Au regard de la situation qui prévaut, il a fait une mise en garde aux opposants. « Ils parlent, parlent, mais nous on avance. Quand on ne peut pas on laisse. Ils sont déjà K.O. qu’ils sachent qu’on a la sécurité, c’est juste pour une question de respect... on les a limés. Ceux qui rêvent de déstabiliser la Côte d’Ivoire, sont dans la désillusion ». Tel, il s’est exprimé, suscitant la ferveur chez les militants. Le pouvoir ne compte pas céder à la pression de l’opposition. Le premier ministre a mis toute la jeunesse de son parti en mission pour une victoire écrasante.


Notons que, le président de la république n’a pu effectuer le déplacement indépendamment de sa volonté.

Carlos DOGBA

Carlos DOGBA

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2