Scrutin présidentiel du 31 octobre 2020

Gagnoa boude, M’Batto, matériel électoral saccagé


31/10/2020
Gagnoa boude, M’Batto, matériel électoral saccagé
Ce qui reste après le passage des manifestants.

Le scrutin présidentiel de ce samedi 31 octobre 2020 connaît des fortunes diverses. Si à Gagnoa, les populations boudent le vote, à M’batto, le matériel électoral a été carrément saccagé.

A Gagnoa, bastillon de l'ancien chef de l'Éta, Laurent Gbagbo, les populations vaquent tranquillement à leurs occupations. On peut dire que ces populations boudent ce scrutin électoral. Par contre à M’Batto, matériel électoral a été saccagé. Une vidéo que Linfodrome a pu lire montre des jeunes gens en furie qui ont fait irruption à la Gendarmerie, se sont emparés du matériel électoral avant de le détruire.

A Bangolo, notre correspondant présente la situation comme « une sécheresse électorale ». Jusqu’à 10h 30, aucun bureau n’était ouvert.

On déplore, en outre l’incendie de l'école primaire catholique à Duekoué. Quant à Bangolo, on note une situation sécuritaire tendue. Pas de vote pour l'instant.

Par ailleurs, de bonnes sources ont confié à Linfodrome que dans les Sous-préfectures de de Andokekrenou et de Kondrobo, les bureaux de votes n’ont ouvert. L’accès à ces localités sont barricadés depuis vendredi.

A San Pedro,au Sud Ouest de la Côte d’Ivoire, les opérations ont débuté à 8h dans l’ensemble des bureaux de vote. A Epp Assemblée de Dieu, les journalistes n’ont pas été autorisés à y entrer sous ordre policière. Mais, Linfodrome a constaté la présence d’une vingtaine de votants déjà présents sur le lieux. Ecole primaire catholique (Epc) Notre Dame de Fatima, à Séwéké, les votes ont débuté. Une quarantaine de personnes étaient présentes sur le centre. Par contre, au Collège moderne Gbao, toujours au quartier Séwéké, à 8h32, les bureaux de votes étaient encore fermés. Une dizaine d'électeurs étaient en attente devant le lieu de vote.

Au Centre du pays, Les journalistes de Linfodrome ont observé que l’axe Toumodi-Djékanou est barré au niveau de tous les villages. Aucun bureau de vote n’est ouvert.

A Daoukro, fief de Henri Konan Bédié, les 11 centres choisis pour le scrutin sont fermés. Les rues sont désertes, les magasins et autres commerces sont fermés. Les populations sont terrées chez elles.

A Bonoua, 9h40, tous les bureaux de vote du centre ville ont été délocalisés à la sous préfecture, le dispositif électoral est en cours d’installation. Le début du scrutin prévu entre 10h et 11h. Par ailleurs, les bureaux de vote éloignés du centre ville sont ouverts. On observe un déroulement timide du vote.

Linfodrome vous livrera, heure par heure, le point de la situation à l’intérieur du pays.

Jonas BAIKEH

Jonas BAIKEH

|

  • SOURCE: Linfodrome

Videodrome