Mot d’ordre de désobéissance civile : Bédié prend une importante décision


27/11/2020
Mot d’ordre de désobéissance civile : Bédié prend une importante décision
Le mot d’ordre de désobéissance civile reste maintenu.

Des rumeurs ont circulé récemment sur la suspension du mot d’ordre de désobéissance civile lancé par l’opposition ivoirienne le dimanche 20 septembre 2020. On en sait un peu plus sur la question et la position d’Henri Konan Bédié, président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci-Rda). Valentin Kouassi président de la jeunesse du Pdci-Rda (Jpdci), a animé un point-presse pour clarifier la situation, ce vendredi 27 novembre 2020 au siège du parti à Abidjan-Cocody.

Le président de la Jpdci a apporté un éclairage sur la posture du sphinx de Daoukro dans la bataille politico-juridique de l’opposition ivoirienne contre le régime au pouvoir et le chef de l’Etat, Alassane Ouattara. Valentin Kouassi s’est exprimé au cours d’un point-presse tenu ce vendredi dans les locaux du vieux parti à Cocody. « Le président Bédié en homme de paix a montré toute sa volonté d'aller à la paix », a-t-il déclaré.

 

Le président de la Jpdci a surtout tenu ce propos qui interpelle : « Mais cela ne signifie pas qu'il renonce au combat. Jamais nos leaders n'ont instruit sur un quelconque mot d'ordre de désobéissance civile. Le mot d'ordre de désobéissance civile lancé par le président Bédié est et demeure en vigueur ».

 

Valentin Kouassi a, par ailleurs, exhorté ses camarades de lutte à persévérer dans leur combat. « Le sang versé de nos camarades doit nous galvaniser. Nous devons leur démontrer que le sacrifice de leur vie n'a pas été vain. Le combat continue donc, et ce, jusqu'au respect de la Constitution par Alassane Ouattara », a martelé le président de la Jpdci.

Eddy BIBI

Eddy BIBI

|

  • SOURCE: Linfodrome

Videodrome