Après la suspension du dialogue politique, Valentin Kouassi tout feu tout flamme : « Le combat continue jusqu'au respect de la Constitution par Alassane Ouattara.»


27/11/2020
Après la suspension du dialogue politique, Valentin Kouassi tout feu tout flamme : « Le combat continue jusqu'au respect de la Constitution par Alassane Ouattara.»
Valentin Kouassi rêve d'une Côte d'Ivoire sans Alassane Ouattara.

Absent de la scène politique depuis peu, Valentin Kouassi, le président de la Jeunesse du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci), est sorti de sa tanière ce vendredi. A la faveur d’un point de presse, il a dit sa part de vérité sur la crise post-électorale du 31 octobre 2020.

Visiblement remonté contre Alassane Ouattara, l’actuel locataire du palais présidentiel d’Abidjan-Plateau, Valentin Kouassi, a appelé la jeunesse de l’opposition à ne pas fléchir face aux pressions dont elle fait l’objet depuis la mise en œuvre de la désobéissance civile. Mieux, à se mettre en ordre de bataille pour poursuivre le mot d’ordre de désobéissance jusqu’au départ du président, Alassane Ouattara du pouvoir.

« Le sang versé de nos camarades doit nous galvaniser. Nous devons leur démontrer que le sacrifice de leur vie n'a pas été vain. Le combat continue, et ce, jusqu'au respect de la Constitution par Alassane Ouattara. Comme le président Bédié l'a expliqué lui-même, en recevant des chefs traditionnels, le jeudi 26 novembre 2020, il a accepté la main tendue de Ouattara pour aider notre pays la Côte d’Ivoire à s'en sortir. Le président Bédié en homme de paix a montré toute sa volonté d'aller à la paix. Mais cela ne signifie pas qu'il renonce au combat. Jamais, nos leaders ne nous ont instruits sur un quelconque mot d'ordre en dehors de celui en vigueur depuis le 20 septembre 2020, à savoir la désobéissance civile.», a martelé le président de la Jpdci qui parlait pour la circonstance au nom de toute la plateforme de la jeunesse de l’opposition.

 

Maxime KOUADIO

Maxime KOUADIO

|

  • SOURCE: Linfodrome